La première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, lance la campagne de vaccination contre la poliomyélite 2017

La première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, lance la campagne de vaccination contre la poliomyélite 2017

() - Le Gabon est pleinement engagé dans la dynamique de l’éradication de la poliomyélite, amorcée depuis l’Assemblée mondiale de la santé tenue à Genève en 1988. Depuis lors, la lutte contre cette maladie s’est intensifiée dans le pays, avec une campagne supplémentaire de vaccination chaque année.

Ce 18 octobre 2017, Sylvia Bongo Ondimba (photo), la Première Dame du Gabon, a pris une part active au lancement de la septième campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite, initiée depuis 2014.

Pour la présente campagne, l’objectif fixé est de vacciner près de 357 297 enfants âgés de zéro à cinq ans, dans les neuf provinces du pays. L’opération va mobiliser près de 2014 agents vaccinateurs, 311 superviseurs et 579 mobilisateurs sociaux formés pour la circonstance.

Ils vont sillonner les villes, les villages et les cantons du Gabon, pour administrer gratuitement les deux gouttes de vaccin nécessaires à la protection des enfants. Et, outre les structures de santé, cette action sera menée dans les établissements scolaires et les maisons, au plus près des populations.

La campagne est encadrée par le ministère de la Santé publique et de la Population, en partenariat avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF) et le Rotary international.

Par ailleurs, cette campagne de vaccination devrait permettre d’atteindre l’objectif d’éradication de la poliomyélite au Gabon. Car, c’est en décembre 2017, que le pays devrait présenter son dossier de certification comme pays libre de cette maladie, auprès de la Commission régionale de certification de l'éradication de la poliomyélite en Afrique.

Stéphane Billé  

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...