Le Gabon élu pour la seconde fois, membre du conseil exécutif de l’OMS

Le Gabon élu pour la seconde fois, membre du conseil exécutif de l’OMS

() - Cela constitue à n’en point douter, un réel motif de satisfaction pour les autorités gabonaise. Le pays a été élu, ce 25 mai 2018, pour la seconde fois, membre du conseil exécutif de l’Assemblée mondiale de la santé, en marge de la 71ème Assemblée mondiale que Genève abrite depuis près d’une semaine.

En accédant à cet organe décisionnel suprême de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), cette nomination vient davantage rehausser l’image du Gabon à l’international, notamment sur le plan sanitaire. A cet effet, le Directeur général du programme des investissements et des équipements au ministère de la santé, Martin Essono Ndoutoume, devient membre titulaire du conseil exécutif au nom du Gabon avec pour suppléant, le Dr Ange Mimbinzou Mouele.

Il faut noter que cette élection du Gabon au conseil exécutif de l’Assemblée mondiale intervient pour la deuxième fois depuis la création de cette instance,  il y a 70 ans. Le ministre d’Etat à la Santé et la Famille, Me Denise Mekam’ne qui a conduit la délégation gabonaise à Genève en sort honorée, à travers cette victoire diplomatique.

Pour rappel, le conseil exécutif de l’OMS est constitué de 34 pays membres. Il  donne suite aux décisions et politiques de santé arrêtées par l’Assemblée mondiale et jouit d’une double fonction à savoir : celle que l’Assemblée mondiale décide de lui confier spécialement, et celle que le conseil exécutif assume  en tant qu’organe exécutif, notamment dans la préparation de l’ordre du jour des sessions de l’Assemblée annuelle.

Par ailleurs, la 71ème Assemblée de la santé à Genève a également été l’occasion  de donner des prix aux Fondations et Instituts du monde qui œuvrent pour sauver des vies humaines. La Malaisie pour sa technique d’asticothérapie pour « soigner les plaies des diabétiques » a reçu le prix du Dr Lee,  ex DG de l’OMS, décédée il y a 10 ans en pleine Assemblée Mondiale de la santé.

La Fondation des soins palliatifs du Costa-Rica, la Fondation des Emirats Arabes Unis pour la santé, l’Institut coréen pour l’innocuité des médicaments et la gestion des risques  ainsi que l’association d’Aide des personnes atteintes des cancers en Algérie, ont tour à tour  été récompensés. L’OMS a également célébré Nelson Mandela pour sa lutte contre la tuberculose et le Sida. Un prix Mandela a été proposé par le groupe africain à l’OMS.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 mars 2019
Gouvernance
en-prélude-au-sommet-de-la-cemac-idriss-déby-itno-et-daniel-ona-ondo-font-le-point-de-la-libre-circulation

En prélude au Sommet de la Cemac, Idriss Déby Itno et Daniel Ona Ondo font le point de la libre-circulation

A quelques heures de l’ouverture du Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) qui se tient à N’djamena le 24 mars prochain, le président...
Le 22 mars 2019
Gouvernance
pour-antonio-pedro-les-pays-africains-doivent-augmenter-le-taux-de-mobilisation-des-ressources-internes-pour-financer-leur-développement

Pour Antonio Pedro, « Les pays africains doivent augmenter le taux de mobilisation des ressources internes pour financer leur développement.»

En marge des travaux des experts de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) qui se tiennent à Marrakech au Maroc, en prélude à la réunion des ministres...
Le 21 mars 2019
Gouvernance
le-gouvernement-et-l’unoca-font-le-point

Le gouvernement et l’UNOCA font le point  

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall s’est entretenu avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, sur les relations entre l’Onu et...
Le 21 mars 2019
Santé
l’etat-ferme-31-structures-sanitaires

L’Etat ferme 31 structures sanitaires

La mission d’inspection et de contrôle des structures sanitaires privées de Libreville et ses environs, lancée par le ministère de la Santé publique, vient de livrer son bilan. Les équipes déployées...