Le Gabon va engager une réforme hospitalière

Le Gabon va engager une réforme hospitalière

() - Le projet d’ordonnance de cette réforme a été adopté en Conseil de ministres ce 27 février. Il fixe les règles relatives à la création et à la gestion des établissements hospitaliers du service public, l’optimisation et la pérennisation de ces importants investissements a été a été adopté en Conseil de ministres ce 27 février.

L’objectif visé par ces nouvelles dispositions concerne la recherche et la poursuite de la performance aussi bien dans la gestion administrative et financière que dans l’offre de soins. Cette réforme s’articule autour d’une définition du service public de santé hospitalière, composé des établissements publics de santé hospitalière civils et ceux du service de santé militaire, ainsi que d’une classification des établissements publics de santé hospitalière en trois catégories, à savoir :

  • les hôpitaux de niveau primaire, c’est-à-dire, les hôpitaux départementaux (HD), les hôpitaux communaux (HC) et les hôpitaux d’arrondissements (HA) ;
  • les hôpitaux de niveau secondaire : ce sont les centres hospitaliers régionaux (CHR) qui deviennent des centres hospitaliers régionaux universitaires (CHRU), à la suite d’une convention signée avec une ou plusieurs universités dotées de facultés de médecine ;
  • les hôpitaux de niveau tertiaire : ce sont les centres hospitaliers à l’échelle nationale qui prennent la dénomination de centres hospitaliers universitaires (CHU), suite à une convention signée avec une ou plusieurs universités dotées de facultés de médecine.

Ce nouveau dispositif prévoit que le Centre hospitalier régional universitaire (CHRU), ainsi que le centre hospitalier universitaire (CHU) peuvent désormais signer des conventions avec les instituts de formation en matière de santé ou de recherche.

Quant au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU), ainsi qu’au Centre hospitalier universitaire (CHU), ils sont dorénavant dotés de la personnalité juridique et de l’autonomie de gestion administrative et financière, avec un statut d’établissement public à caractère scientifique. Ils disposent d’un Conseil d’administration ; d’une Direction générale ; d’une Agence comptable et des organes consultatifs, au titre des organes de fonctionnement.

SO

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 juillet 2017
Economie
lart-gabonais-sexporte-aux-8è-jeux-de-la-francophonie-en-côte-divoire

L'art gabonais s'exporte aux 8è Jeux de la Francophonie en Côte-d'Ivoire

Le ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture, Alain-Claude Bilie By Nze, est allé apporter son soutien, le 24 juillet, à la délégation gabonaise présente à Abidjan...
Le 24 juillet 2017
Santé
le-syndicat-des-pharmaciens-menace-de-suspendre-ses-prestations-aux-assurés-de-la-cnamgs

Le syndicat des pharmaciens menace de suspendre ses prestations aux assurés de la CNAMGS

Face à l’accumulation inquiétante des impayés de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), les pharmaciens membres du Syndicat des pharmaciens du Gabon (SYPHAGA) menacent ne plus...
Le 24 juillet 2017
Economie
le-gouvernement-gabonais-encourage-les-personnes-handicapées-du-concours-national-du-plan-daffaires

Le gouvernement gabonais encourage les personnes handicapées du concours national du plan d'affaires  

Le ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), Biendi Maganga-Moussavou (photo), a annoncé le 20 juillet dernier à Libreville que les personnes handicapées participeront à l’organisation du Concours national...
Le 24 juillet 2017
Sécurité
partenariat-scellé-entre-la-ceeac-et-le-comité-permanent-inter-etats-de-lutte-contre-la-sécheresse-dans-le-sahel

Partenariat scellé entre la Ceeac et le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel

Le secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi (photo) a signé, le 24 juillet à Libreville, un accord avec son homologue du Comité...