Le Gabon va engager une réforme hospitalière

Le Gabon va engager une réforme hospitalière

() - Le projet d’ordonnance de cette réforme a été adopté en Conseil de ministres ce 27 février. Il fixe les règles relatives à la création et à la gestion des établissements hospitaliers du service public, l’optimisation et la pérennisation de ces importants investissements a été a été adopté en Conseil de ministres ce 27 février.

L’objectif visé par ces nouvelles dispositions concerne la recherche et la poursuite de la performance aussi bien dans la gestion administrative et financière que dans l’offre de soins. Cette réforme s’articule autour d’une définition du service public de santé hospitalière, composé des établissements publics de santé hospitalière civils et ceux du service de santé militaire, ainsi que d’une classification des établissements publics de santé hospitalière en trois catégories, à savoir :

  • les hôpitaux de niveau primaire, c’est-à-dire, les hôpitaux départementaux (HD), les hôpitaux communaux (HC) et les hôpitaux d’arrondissements (HA) ;
  • les hôpitaux de niveau secondaire : ce sont les centres hospitaliers régionaux (CHR) qui deviennent des centres hospitaliers régionaux universitaires (CHRU), à la suite d’une convention signée avec une ou plusieurs universités dotées de facultés de médecine ;
  • les hôpitaux de niveau tertiaire : ce sont les centres hospitaliers à l’échelle nationale qui prennent la dénomination de centres hospitaliers universitaires (CHU), suite à une convention signée avec une ou plusieurs universités dotées de facultés de médecine.

Ce nouveau dispositif prévoit que le Centre hospitalier régional universitaire (CHRU), ainsi que le centre hospitalier universitaire (CHU) peuvent désormais signer des conventions avec les instituts de formation en matière de santé ou de recherche.

Quant au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU), ainsi qu’au Centre hospitalier universitaire (CHU), ils sont dorénavant dotés de la personnalité juridique et de l’autonomie de gestion administrative et financière, avec un statut d’établissement public à caractère scientifique. Ils disposent d’un Conseil d’administration ; d’une Direction générale ; d’une Agence comptable et des organes consultatifs, au titre des organes de fonctionnement.

SO

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2018
Social
sodexo-quitte-définitivement-le-gabon

Sodexo quitte définitivement le Gabon

C’est depuis le mois de mars 2017 que le spécialiste de la restauration sur les plateformes pétrolières au Gabon, Sodexo, fait face à de nombreuses difficultés financières. Après les rumeurs...
Le 20 février 2018
Social
logements-sociaux-le-gouvernement-évalue-la-mise-en-œuvre-des-projets-immobiliers-exécutés-par-le-consortium-one-link-holding

Logements sociaux : le gouvernement évalue la mise en œuvre des projets immobiliers exécutés par le consortium One Link Holding

Le consortium chinois One Link Holding Group, spécialisé dans le BTP, à la tête de plus de 100 entreprises, toutes issues de l’Empire du Milieu, a conclu avec le gouvernement...
Le 19 février 2018
Gouvernance
alain-bâ-oumar---il-faut-que-l’apurement-de-la-dette-contribue-à-la-relance-de-l’économie-nationale

Alain Bâ Oumar : « Il faut que l’apurement de la dette contribue à la relance de l’économie nationale »

Après la signature de la convention d’apurement de la dette intérieure d’un montant de 310 milliards FCFA, par l'Etat gabonais et un groupement d’intérêt économique des entreprises créancières de l’Etat,...
Le 19 février 2018
Economie
le-fmi-évalue-les-avancées-du-gabon-dès-ce-jour-à-libreville

Le FMI évalue les avancées du Gabon dès ce jour à Libreville

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjourne à Libreville du 19 au 22 février 2018. L’équipe conduite par Alex Segura Ubiergo (photo) vient évaluer les performances du pays après...