Le groupe pharmaceutique cubain Labiofam veut booster la mise en œuvre de son accord avec le gouvernement

Le groupe pharmaceutique cubain Labiofam veut booster la mise en œuvre de son accord avec le gouvernement

() - Depuis 2013, le groupe pharmaceutique cubain Labiofam, a conclu un contrat de services portant sur la lutte contre les vecteurs de maladie.

Mais, depuis un certain temps, les difficultés observées dans le règlement des créances de l’Etat en vue de faire fonctionner le programme, handicapent l’opérationnalisation de l’accord et le déroulement des travaux du groupe pharmaceutique.

Le groupe, selon le gouvernement, a mis en place un procédé qui aide à contrôler les rats, les souris ainsi que les larves de moustiques, sans dommage pour l’environnement ni danger pour les êtres humains.

Ce procédé qui a fait sensation en Asie et en Amérique latine, est un atout indéniable pour le Gabon en termes de prévention des maladies, des épidémies, des pandémies et des épizooties et peut contribuer à la réduction des dépenses très élevées de santé, notamment pour ce qui est des achats de médicaments chaque année par le gouvernement.

Aussi, ont-ils été voir le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet à l’effet d’examiner les voies et moyens de remettre la mise en œuvre efficace des accords de coopération que le Gabon a signés avec Cuba.

Au regard de l’importance de cet accord, le Premier ministre a tenu à rassurer les responsables du groupe Labiofam, notamment sa responsable régionale, sur le respect de l'engagement du Gabon concernant cet accord bilatéral et l’apurement des créances gouvernementales pour la poursuite efficace du programme.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...