L’organisation de défense des consommateurs de l’énergie reprend du service

L’organisation de défense des consommateurs de l’énergie reprend du service

 () - La confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuelec), vient d’être autorisée à reprendre ses activités par le ministère de l’Eau et de l’énergie après plus d’un mois de suspension.

L’administration qui a suspendu la Consuelec suite à de nombreux dérapages et dépassements de fonction intervenus dans l’exercice de son mandat, conditionne cependant cette reprise par une révision des textes qui organisent cette structure. «Cette reprise sera effective après la révision des textes qui organisent les attributs et autres missions de cette structure », informe le ministère.

D’après Honoré Boussamba et Aristide Ngari, respectivement conseiller chargé de la stratégie et directeur général de l’énergie au ministère de l’Eau et de l’énergie, cités par la presse locale, « l’opération de nettoyage est en cours. La Consuelec va renaître ; nous sommes juste en train de toiletter les textes pour repréciser ses missions et réparer les manquements observés», indiquent-ils.

Le ministère avait expliqué le 23 juin dernier dans sa décision qu’il s’agissait «pas d’une suspension définitive, mais d’une suspension temporaire des activités de la Consuelec». Ceci à la suite de «nombreuses récriminations des usagers se plaignant des comportements inappropriés de la Confédération».

La Confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité, bras séculier du ministère de l’Energie dans la lutte contre certains comportements, a reçu mandat pour assurer le contrôle des centrales électriques, des lignes, postes et installations électriques auto-producteurs. Ses attributions, en attendant leur révision, se concentraient aussi, auparavant, sur le contrôle du réseau de distribution moyenne et basse tensions du périmètre concédé, des circuits et matériels électriques sur le territoire national. Ce qui permettait de garantir la qualité des installations, d’assainir le marché du matériel électrique et de restructurer la profession d’installateur électricien.

SeM

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 octobre 2017
Formation
entreprenariat-total-gabon-paraphe-le-contrat-d’apprentissage-jeunesse

Entreprenariat : Total Gabon paraphe le contrat d’apprentissage jeunesse

Pour donner la chance aux jeunes d’acquérir l’expérience professionnelle et de contribuer à la création d’emplois par le biais de projets bancables, la société Total marketing Gabon, vient de conclure...
Le 18 octobre 2017
Gouvernance
dépenses-publiques-le-gouvernement-suspend-l’acquisition-des-véhicules-administratifs

Dépenses publiques : le gouvernement suspend l’acquisition des véhicules administratifs

En droite ligne de la réduction du train de vie de l’Etat actée dans le Plan de relance de l’économie, ainsi que dans le cahier des charges conclu avec la...
Le 18 octobre 2017
Gouvernance
après-le-tchad-la-rca-ouvre-intégralement-ses-frontières-aux-ressortissants-de-la-cemac

Après le Tchad, la RCA ouvre intégralement ses frontières aux ressortissants de la Cemac

Après le Tchad au mois d’août dernier, c’est au tour de la République centrafricaine (RCA) d’ouvrir intégralement ses frontières aux ressortissants de la Communauté économique  et monétaire de l’Afrique centrale...
Le 18 octobre 2017
Economie
la-bourse-de-casablanca-s’engage-à-accompagner-les-pme-gabonaises

La Bourse de Casablanca s’engage à accompagner les PME gabonaises

A travers le concept ‘’Programme Elite’’, la Bourse de Casablanca va soutenir les Petites et moyennes entreprises gabonaises pour un meilleur accès au marché des capitaux. Une rencontre dans ce...