L’organisation de défense des consommateurs de l’énergie reprend du service

L’organisation de défense des consommateurs de l’énergie reprend du service

 () - La confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité (Consuelec), vient d’être autorisée à reprendre ses activités par le ministère de l’Eau et de l’énergie après plus d’un mois de suspension.

L’administration qui a suspendu la Consuelec suite à de nombreux dérapages et dépassements de fonction intervenus dans l’exercice de son mandat, conditionne cependant cette reprise par une révision des textes qui organisent cette structure. «Cette reprise sera effective après la révision des textes qui organisent les attributs et autres missions de cette structure », informe le ministère.

D’après Honoré Boussamba et Aristide Ngari, respectivement conseiller chargé de la stratégie et directeur général de l’énergie au ministère de l’Eau et de l’énergie, cités par la presse locale, « l’opération de nettoyage est en cours. La Consuelec va renaître ; nous sommes juste en train de toiletter les textes pour repréciser ses missions et réparer les manquements observés», indiquent-ils.

Le ministère avait expliqué le 23 juin dernier dans sa décision qu’il s’agissait «pas d’une suspension définitive, mais d’une suspension temporaire des activités de la Consuelec». Ceci à la suite de «nombreuses récriminations des usagers se plaignant des comportements inappropriés de la Confédération».

La Confédération gabonaise pour la sécurité des usagers de l’électricité, bras séculier du ministère de l’Energie dans la lutte contre certains comportements, a reçu mandat pour assurer le contrôle des centrales électriques, des lignes, postes et installations électriques auto-producteurs. Ses attributions, en attendant leur révision, se concentraient aussi, auparavant, sur le contrôle du réseau de distribution moyenne et basse tensions du périmètre concédé, des circuits et matériels électriques sur le territoire national. Ce qui permettait de garantir la qualité des installations, d’assainir le marché du matériel électrique et de restructurer la profession d’installateur électricien.

SeM

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 décembre 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-évalue-le-portefeuille-des-projets-qu’elle-finance-au-gabon

La Banque mondiale évalue le portefeuille des projets qu’elle finance au Gabon

Conjointement avec les autorités gabonaises, la Banque mondiale organise une revue des projets qu’elle finance au Gabon. Cet exercice qui se déroulera du 18 au 19 décembre 2017, sera supervisé...
Le 18 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-veut-porter-le-délai-de-création-d’une-entreprise-à-2-jours

Le Gabon veut porter le délai de création d’une entreprise à 2 jours

A la faveur de la cérémonie de clôture d’un atelier de renforcement des capacités des agents de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) le 15 décembre dernier, la directrice...
Le 16 décembre 2017
Santé
le-gabon-désormais-certifié-pays-libre-de-polio

Le Gabon désormais certifié « pays libre de polio »

Les efforts déployés par le gouvernement gabonais dans la lutte contre la poliomyélite ont porté leurs fruits. A la faveur d’une conférence de presse animée ce 15 décembre 2017, la...
Le 16 décembre 2017
Economie
les-ministres-de-l’agriculture-de-la-ceeac-veulent-être-davantage-soutenus-dans-leur-mission

Les ministres de l’Agriculture de la CEEAC veulent être davantage soutenus dans leur mission

Ouverts le 12 décembre dernier, les travaux de la session extraordinaire du Conseil des ministres de l’Agriculture de la CEEAC se sont achevés ce 15 décembre 2017, avec des fortes...