La CEEAC va créer un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale

La CEEAC va créer un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale

() - La CEEAC va créer un centre régional de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. C’est l’une des conclusions ayant sanctionné la fin des travaux de la 19ème conférence de la Commission défense et sécurité de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale qui s’est achevée le 4 mars dernier à Libreville, en attendant la tenue de la conférence des chefs d’Etat de cette communauté économique régionale prévue ce 6 mars 2018 dans ladite capitale.

Après avoir débattu de la stratégie de sécurisation des intérêts vitaux dans le Golfe de Guinée, la coordination des actions de lutte contre le terrorisme et la mise en œuvre de la convention de Kinshasa sur les armes légères et de petit calibre, les chefs d’état-major des forces de défense et de sécurité régionaux ont décidé de l’examen et de l’adoption d’une stratégie de prévention et de lutte contre le terrorisme en Afrique centrale. Celle-ci sera mise en œuvre dans le centre régional d’études et de coordination de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique centrale dont la création a été adoptée.

Mais avant d’aboutir à la mise en œuvre de la stratégie régionale, l’on devra procéder à l’activation, la reconfiguration et la réadaptation de la direction de la sécurité humaine au sein du département en charge de l’intégration humaine, de la paix, de la sécurité et la stabilité au secrétariat général de la CEEAC.

S’agissant du contrôle de l’espace maritime sous-régional, les Etats ont décidé de l’adoption d’une réglementation communautaire coercitive, obligeant les navires opérant dans le Golfe de Guinée à se doter d’un système d’identification automatique.

A l’issue de l’exercice militaire inter-Etats Obangame qui engage une trentaine de pays d’Afrique centrale et de l’ouest, d’Europe et d’Amérique, prévu pour ce mois de mars, les chefs d’état-major recommandent l’activation du centre multinational de coordination de la Zone A.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...