Ali Bongo Ondimba invité à Lomé, au Sommet de l’UA sur la sécurité et la sûreté maritimes en Afrique

Ali Bongo Ondimba invité à Lomé, au Sommet de l’UA sur la sécurité et la sûreté maritimes en Afrique

() - L’information a été révélée ce mardi, 11 octobre 2016, à la faveur de l'audience accordée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba à Gilbert Bawara, ministre togolais de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative.

Au cours de cette audience, l’émissaire du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a décliné à son hôte, Ali Bongo Ondimba, les enjeux de ce sommet extraordinaire sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, prévu le 15 octobre prochain et qui devrait aboutir à la mise en place d’une stratégie africaine de protection des mers et des océans pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité.

Selon le comité d’organisation, au cours de cette Conférence, diverses questions seront également examinées, dont celles liées à l’insécurité maritime, marquée par des actes d’agression, de brigandage, des trafics illicites de tout genre transitant en mer, la pêche illicite, la préservation de l’environnement marin, la mer comme facteur de développement et la coopération régionale et internationale pour la sauvegarde de la sécurité maritime.

En outre, la conférence étudiera les voies et moyens adéquats pour enrayer les actes criminels qui portent une atteinte grave à la paix et la sécurité ainsi qu’à la navigation dans l’ensemble de l’espace maritime africain, en particulier, dans la corne de l’Afrique et dans le Golfe de Guinée.

En matière de développement, la stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans à l’horizon 2050 (Stratégie AIM 2050) sera également au cœur de ces travaux de Lomé en vue d’une mise en œuvre plus soutenue et accrue de son plan d’opérationnalisation, visant à créer une plus grande richesse, par la promotion d’une économie bleue, florissante, durable, sécurisée et respectueuse de l’environnement.

Pour la bonne gouverne, le premier sommet sur la sécurité maritime dans le golfe de Guinée avait été organisé à Yaoundé en juin 2013. Au cours de cette rencontre, une stratégie africaine de protection des mers et des océans, pour garantir paix, sécurité et stabilité, et faire de l’espace maritime africain le levier principal d’un développement économique pérenne avait été mise sur pied.

Le sommet de Lomé qui intervient trois ans plus tard, sous l’égide de l’Union africaine, s’inscrira donc dans la droite ligne des recommandations de Yaoundé.

 

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 16 août 2019
Services publics
la-promotion-des-investissements-au-centre-d’une-rencontre-entre-le-gouvernement-et-patronat-des-pme-gabonais

La promotion des investissements au centre d’une rencontre entre le gouvernement et patronat des PME gabonais

La rencontre entre le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats public-privé, Jean-Fidèle Otandault, et les bureaux des organisations patronales représentants les PME et les micro-entreprises, a donné...
Le 15 août 2019
Economie
les-communes-vont-désormais-participer-au-financement-des-transports-urbains-au-gabon

Les communes vont désormais participer au financement des transports urbains au Gabon

« Le transport doit désormais financer le transport ». Ainsi se résume la nouvelle approche des transports publics que le Gabon entend implémenter. Elle vient d’être présentée par le ministre des Transports...
Le 13 août 2019
Gouvernance
le-gouvernement-gabonais-veut-booster-les-investissements-dans-le-secteur-agricole

Le gouvernement gabonais veut booster les investissements dans le secteur agricole

Les projets d’investissements en lien avec le secteur agricole gabonais ont été au cœur d’une séance de travail, ce 12 août 2019, entre le ministre de la Promotion des investissements...
Le 12 août 2019
Justice
153-détenus-de-la-prison-centrale-de-libreville-vont-recouvrer-la-liberté

153 détenus de la prison centrale de Libreville vont recouvrer la liberté

Ce mardi 13 août 2019, 153 détenus de la prison centrale de Libreville seront libérés. La commission mise en place en vue d’examiner les causes de la surpopulation carcérale dans...