Ali Bongo Ondimba invité à Lomé, au Sommet de l’UA sur la sécurité et la sûreté maritimes en Afrique

Ali Bongo Ondimba invité à Lomé, au Sommet de l’UA sur la sécurité et la sûreté maritimes en Afrique

() - L’information a été révélée ce mardi, 11 octobre 2016, à la faveur de l'audience accordée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba à Gilbert Bawara, ministre togolais de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative.

Au cours de cette audience, l’émissaire du chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé a décliné à son hôte, Ali Bongo Ondimba, les enjeux de ce sommet extraordinaire sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique, prévu le 15 octobre prochain et qui devrait aboutir à la mise en place d’une stratégie africaine de protection des mers et des océans pour garantir la paix, la sécurité et la stabilité.

Selon le comité d’organisation, au cours de cette Conférence, diverses questions seront également examinées, dont celles liées à l’insécurité maritime, marquée par des actes d’agression, de brigandage, des trafics illicites de tout genre transitant en mer, la pêche illicite, la préservation de l’environnement marin, la mer comme facteur de développement et la coopération régionale et internationale pour la sauvegarde de la sécurité maritime.

En outre, la conférence étudiera les voies et moyens adéquats pour enrayer les actes criminels qui portent une atteinte grave à la paix et la sécurité ainsi qu’à la navigation dans l’ensemble de l’espace maritime africain, en particulier, dans la corne de l’Afrique et dans le Golfe de Guinée.

En matière de développement, la stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans à l’horizon 2050 (Stratégie AIM 2050) sera également au cœur de ces travaux de Lomé en vue d’une mise en œuvre plus soutenue et accrue de son plan d’opérationnalisation, visant à créer une plus grande richesse, par la promotion d’une économie bleue, florissante, durable, sécurisée et respectueuse de l’environnement.

Pour la bonne gouverne, le premier sommet sur la sécurité maritime dans le golfe de Guinée avait été organisé à Yaoundé en juin 2013. Au cours de cette rencontre, une stratégie africaine de protection des mers et des océans, pour garantir paix, sécurité et stabilité, et faire de l’espace maritime africain le levier principal d’un développement économique pérenne avait été mise sur pied.

Le sommet de Lomé qui intervient trois ans plus tard, sous l’égide de l’Union africaine, s’inscrira donc dans la droite ligne des recommandations de Yaoundé.

 

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 juin 2019
Services publics
le-ministre-justin-ndoundangoye-veut-améliorer-l’offre-de-transport-au-gabon

Le ministre Justin Ndoundangoye veut améliorer l’offre de transport au Gabon

À la faveur d’une séance de travail organisée ce 18 juin 2019, le ministre des Transports et du Tourisme, Justin Ndoundangoye, a décliné la nouvelle feuille de route du ministère,...
Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de stable à positive

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...