Une confédération pour la sécurité des usagers de l’électricité voit le jour au Gabon

Une confédération pour la sécurité des usagers de l’électricité voit le jour au Gabon

() - Après plus d’une décennie de gestation, la Confédération pour la sécurité des usagers de l’électricité (CONSUELEC) vient de voir le jour au Gabon, en vue de prémunir les populations des risques et incidents électriques.

Dans un spectre moins large que ceux de l'Agence de régulation du secteur eau et électricité (ARSEE) créée en 2011, et dont les prestations couvrent la production, le transport et la distribution de l'eau potable et de l'énergie électrique sur le territoire national par tout opérateur ou concessionnaire, quel que soit son statut juridique etc., les objectifs assignés par le ministère de l’Eau et de l’Energie à la CONSUELEC lui confèrent les missions de contrôle de centrales, lignes, postes et installations des auto-producteurs, de réseau de distribution du périmètre concédé et des circuits et matériels électriques sur le territoire national.

Membre de la Fédération internationale pour la sécurité des usagers de l’électricité (FISUEL), les activités de la CONSUELEC sont détaillées par un cahier des charges et un plan d’action quinquennal bien précis. En dehors du fait qu’elles couvrent l’ensemble du territoire national, elles visent également : le contrôle et l’inspection réglementaires des installations et appareillages électriques dans tout le Gabon; l’habilitation des installateurs électriciens; la délivrance des avis et attestations de conformité, le diagnostic de puissance électrique, les études d’impact énergétique des bâtiments en construction ainsi que les conseils en économie d’énergie et le suivi des rénovations.

A travers ces activités, la CONSUELEC entend réduire le nombre de sinistres sur les installations électriques dans les bâtiments, en milieu industriel et sur les réseaux électriques basse et moyenne tension du Gabon, promouvoir l’efficacité énergétique et l’utilisation des matériels électriques normalisés, moderniser et valoriser la profession d’installateur électricien, contribuer au respect par tous les opérateurs du secteur des normes et standards en vigueur, tenir un fichier des opérateurs aux normes et enfin, sensibiliser les consommateurs sur la sûreté et la sécurité électrique.

Selon l’arrêté fixant la périodicité, l’objet et l’étendue des vérifications des installations électriques, industrielles et des réseaux de distribution, de transport et de production d’énergie, les contrôles de la CONSUELEC porteront notamment sur : les locaux et emplacements de travail ou recevant du public, où existent des risques de dégradation, d’incendie ou d’explosion visés; les chantiers comportant des installations provisoires ou emplacements de travail à l’extérieur et à découvert; les locaux et emplacements de travail ou recevant du public non isolants où sont utilisés des matériels amovibles; les installations de production d’électricité ; les réseaux de BTA, BTB, HTA et HTB de distribution et de transport d’énergie électrique ainsi que les habitations.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 mai 2017
Sécurité
les-etats-membres-de-l’unsac-se-retrouvent-à-yaoundé-du-29-mai-au-02-juin-pour-leur-44e-réunion-ministérielle

Les Etats membres de l’UNSAC se retrouvent à Yaoundé du 29 mai au 02 juin pour leur 44e réunion ministérielle

Après Sao Tomé en 2016, la 44e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargée des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), aura lieu du 29 mai...
Le 26 mai 2017
Gouvernance
les-diplomates-africains-en-poste-au-gabon-en-appellent-à-la-protection-et-de-la-préservation-durable-de-la-nature

Les diplomates africains en poste au Gabon, en appellent à la protection et de la préservation durable de la nature

Dans le cadre de la célébration du 54e anniversaire de la Journée de l’Afrique, des diplomates africains en poste au Gabon ont mené, ce jeudi 2017, à Libreville, une action...
Le 26 mai 2017
Economie
entre-2015-et-2017-la-banque-mondiale-a-investi-500-millions-de-dollars-au-gabon

Entre 2015 et 2017, la Banque mondiale a investi 500 millions de dollars au Gabon

Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale en charge du Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Angola et Sao Tomé, en tournée à Libreville, a indiqué à la presse que...
Le 26 mai 2017
Santé
laviation-civile-gabonaise-dément-des-rumeurs-relatives-à-la-présence-d’ebola-à-l’aéroport-de-libreville

L'aviation civile gabonaise dément des rumeurs relatives à la présence d’Ebola à l’aéroport de Libreville

Suite à une information provenant de l’aéroport de Libreville, un passager en provenance de Kinshasa par vol Asky le vendredi 19 mai 2017, était suspecté d’être atteint d’Ebola. La direction...