La sécurité en Afrique centrale préoccupe la CEEAC

La sécurité en Afrique centrale préoccupe la CEEAC

() - Au terme de la rencontre qui a réuni les chefs d’Etat d’Angola, du Congo et du Gabon à Luanda, capitale de l’Angola le 14 août 2018 sur la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique centrale, Denis Sassou Nguesso, Ali Bongo Ondimba et Joao Manuel Gonçalves Lourenço ont exprimé dans le communiqué final, leur satisfaction par rapport à l’évolution de la situation dans l’espace communautaire.

En effet, traversée par des crises sécuritaires en RCA, au Cameroun et des troubles politiques en RDC, à quoi il faut ajouter une situation économique défavorable en dépit de la lente reprise de ces dernières semaines, la CEEAC ploie sous le poids de menaces asymétriques qui causent d’énormes dégâts sur le plan humanitaire.

En plus de l’engagement du secrétaire général des Nations unies et du renforcement du rôle de la MONUSCO pour la stabilité en République démocratique du Congo, le président en exercice de la CEEAC, Ali Bongo Ondimba, a indiqué que tous les pays de la sous-région se tiennent aux côtés de ce pays pour l’accompagner dans l’aboutissement de son processus démocratique.

Le maintien des troupes gabonaises au sein de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique a également fait l’objet des discussions entre les chefs d’Etat et leurs mandataires à cette réunion selon le communiqué final.

Il en ressort ainsi que face à la persistance de la crise en RCA, les chefs d’Etat vont poursuivre les efforts pour rétablir la paix et la stabilité, favoriser la réconciliation nationale et restaurer l’autorité de l’Etat.

En dehors des problèmes en zone CEEAC, la situation dans les autres parties du continent, notamment au Soudan du Sud, au Burundi ou encore dans la région des Grands Lacs en général, a également fait l’objet d’échanges entre les chefs d’Etat.

PcA

Source:communiqué

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...