L’Agence des parcs nationaux finalise les premières barrières électriques à la Lopé et Makokou

Sécurité
mercredi, 22 février 2017 06:50
L’Agence des parcs nationaux finalise les premières barrières électriques à la Lopé et Makokou

(Le Nouveau Gabon) - Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Fil et Faune », visant à gérer les conflits homme-faune, l’Agence nationale des parcs nationaux (Anpn) annonce la finalisation et la mise en œuvre effective des premières barrières électriques sur les sites prioritairement identifiés de la Lopé (Kazamabika) et Makokou (Andok et Etakaniabe).

Sur les trois sites (Kazamabika/53ha ; Andok/50ha ; Etakanabie/55ha) couvrant près de 160 ha, pour environ 14 kilomètres de distance, la stratégie référencée fonctionne à base de courant électrique alimenté par les panneaux solaires et un electrificateur d’une puissance comprise entre 7000 et 8000 volts, relié à un régulateur de charge.

Les objectifs visés par cette stratégie sont multiples. Notamment, le rétablissement et la confiance des rapports homme-faune, mais également, le développement agricole et donc économique dans les zones rurales, permettant une subsistance alimentaire plus élevée. Il faut ajouter le maintien de la faune, principalement les éléphants dans leurs habitats naturels.

Importées du Kenya qui en fait l’usage de manière continue et efficace depuis plus de trente ans, l’Anpn entend poursuivre la mise en œuvre des barrières électriques sur d’autres sites identifiés sur l’ensemble du territoire national.

S.A

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.