Les crises et conflits en Afrique centrale en débat à Libreville

Sécurité
jeudi, 23 mars 2017 08:56
Les crises et conflits en Afrique centrale en débat à Libreville

(Le Nouveau Gabon) - Les représentants des organismes et institutions onusiens présents au sein de la Communauté Économique des États de l'Afrique Centrale (CEEAC) et dans la zone CEMAC (Communauté Économique et Monétaire des Etats de l'Afrique Centrale) se retrouvent à Libreville pendant deux jours à l’effet de renforcer les « capacités institutionnelles des organisations nationales et régionales en matière de prévention des crises/conflits et de consolidation de la paix en Afrique centrale ».

D’après le communiqué du bureau de l’ONU à Libreville, la réunion qui se tient du 23 au 24 mars est un moyen d’échanges et de partage d’informations sur divers sujets d’intérêt commun, afin d’aboutir à une meilleure cohérence et coordination des processus de paix dans la sous-région. Aussi le communiqué précise-t-il que « la présence des représentants des institutions concernées permettra d’avoir des discussions fécondes sur les voies et moyens de développer davantage leurs mécanismes d’intervention ».

L’on y retrouvera entre autres les coordonnateurs des systèmes des Nations Unies du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de Sao Tome et Principe, du Rwanda et du Tchad. Les représentants du Centre des Nations Unies pour les droits de l’Homme et la démocratie en Afrique centrale, de la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique, de l’UNESCO, l’Equipe d’appui inter-pays pour l’Afrique centrale de l’OMS, l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), le Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et ONU Femmes sont également présents.

Auxence Mengue

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.