Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

() - Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX), ce 23 février, avec les ministres du Budget, des Affaires étrangères, de l’Intérieur, de la Défense et des officiers des forces de sécurité et de défense.

L’ordre du jour de cette réunion portait essentiellement sur l’examen des questions d’organisation de ce sommet que Libreville va abriter à partir du 05 mars prochain.

Dans la perspective de la tenue des assises, il était question d’examiner les modalités et conditions d’organisation de cet évènement qui devrait voir la participation des chefs d’Etat et de gouvernements membres de l’organisme régional. Notamment, l’accueil des hôtes de marques, la gestion des délégations des pays amis, le dispositif sécuritaire, les relations presse doivent être minutieusement préparés.

Selon Ali Bongo Ondimba, l’urgence de la tenue ce sommet de la COPAX à LBV, se justifie au regard des «problèmes multiformes, notamment d’ordre politico-sécuritaire, que connait la sous-région» a-t-il déclaré au terme de la tournée qu’il récemment effectué en RDC, en République du Congo, au Rwanda, en Angola et en RDC, ces dernières semaines.

Par ailleurs, indique-t-on, l’Afrique centrale est en bute à plusieurs crises socio- politiques. L’on peut, entre autres, relever ces derniers temps la tentative d’un coup d’état en Guinée équatoriale en fin janvier, ou les récurrentes menaces terroristes et incursions, avec des exactions de la secte islamique nigériane Boko Haram qui mène des attaques, des prises d’otages dans la région du Lac Tchad et au nord du Cameroun etc.

Il est aussi à noter que le sommet des chefs d’Etat de Libreville sera précédé d’une réunion ministérielle.  De plus, probablement au mois de juin prochain, se tiendra la 17ème session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC.

Cet agenda avait été examiné, en marge du 30ème sommet de l’Union Africaine en janvier dernier à Addis- Abeba en Ethiopie par le Président Ali Bongo Ondimba, Président en exercice de la CEEAC et ses pairs.

Stéphane Billé avec la DCP

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...
Le 14 décembre 2018
Economie
les-importations-de-denrées-alimentaires-en-baisse-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l’année

Les importations de denrées alimentaires en baisse sur les neuf premiers mois de l’année

Jusqu’ici, le Gabon connaissait une croissance exponentielle des importations de denrées alimentaires. Le ministère de l’Economie note que sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les importations de...
Le 14 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-discute-des-projets-intégrateurs-avec-la-banque-mondiale

La Cemac discute des projets intégrateurs avec la Banque mondiale

Après le directeur général du FMI, c’était au tour du vice-président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem, d’accueillir la délégation de haut niveau de la Cemac, composée du président de...
Le 13 décembre 2018
Economie
la-facture-des-importations-gabonaises-s’élève-à-921-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La facture des importations gabonaises s’élève à 921 milliards FCFA à fin septembre

La hausse des importations observée au deuxième trimestre de l’année en cours (24,5%), s’est poursuivie jusqu’au 30 septembre, atteignant 346,7 milliards FCFA soit une progression de 8,8%. Cette évolution est consécutive...