L’ambassade de France renforce les capacités des forces de police en matière de procédure pénale et de lutte contre les trafics de stupéfiants

L’ambassade de France renforce les capacités des forces de police en matière de procédure pénale et de lutte contre les trafics de stupéfiants

() - Durant les mois d’octobre et de novembre 2018, le Service de sécurité intérieure (SSI) de l’ambassade de France au Gabon, a poursuivi les sessions de formations de proximité au profit d’une centaine de policiers gabonais.

Ces formations ont porté sur différentes missions des forces de police nationale au sein de l’école de police d’Owendo. Il s’agissait des enseignements des bases en matière de lutte contre les trafics de stupéfiants (produits, principales routes d’importation, réglementations applicables, etc.) pour les futurs officiers de police.

Au niveau des services opérationnels, ce sont les officiers de police judiciaire en service à la Préfecture de Police de Libreville et à la Police judiciaire qui été outillés sur les procédures pénales.

Cette formation a été suivie par la remise d’une quinzaine de mallettes d’identification chimique de produits stupéfiants. Ce dispositif permettra d’équiper l’ensemble des antennes dans la capitale et dans les neuf provinces du pays, y compris au sein des zones portuaires et aéroportuaires.

Au mois de mars, la Police technique et scientifique (PTS) a également bénéficié de ce renforcement des capacités sur la scène de crime. Cette formation a aussi débouché sur la remise d’un important lot de matériel destiné à la division de PTS de la Direction centrale de la police judiciaire gabonaise (DCPJ), ainsi qu’à toutes ses antennes dans le pays.

Bien avant cela, en décembre dernier une formation relative à la lutte contre la fraude documentaire avait également été dispensée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 juin 2019
Economie
pour-booster-sa-croissance-le-gabon-veut-multiplier-son-stock-d’ide-aujourd’hui-évalué-à-95-milliards-de-dollars

Pour booster sa croissance, le Gabon veut multiplier son stock d’IDE aujourd’hui évalué à 9,5 milliards de dollars

Pour le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats publics-privés, le Gabon dispose d’atouts énormes pour attirer des investisseurs du monde entier afin de porter sa croissance à...
Le 25 juin 2019
Gouvernance
fin-de-mission-la-directrice-des-opérations-de-la-banque-mondiale-élisabeth-huybens-fait-ses-adieux-au-gabon

Fin de mission, la directrice des opérations de la Banque mondiale, Élisabeth Huybens, fait ses adieux au Gabon

La directrice régionale des opérations de la Banque mondiale pour le Cameroun, l’Angola, la Guinée équatoriale, le Gabon, la République démocratique et Sao Tomé et Principe est arrivée en fin...
Le 24 juin 2019
Economie
le-gabon-veut-résorber-son-déficit-en-produits-halieutiques-estimé-à-40--de-la-demande-nationale

Le Gabon veut résorber son déficit en produits halieutiques estimé à 40 % de la demande nationale

À travers un nouveau mémorandum signé par le gouvernement, lors de l’inauguration du terminal de pêche au New Owendo International Port (Noip) avec GSEZ Ports, les bases d’une forte industrie...
Le 24 juin 2019
Gouvernance
le-gouvernement-tente-d’apaiser-les-tensions-à-la-société-gabonaise-des-transports

Le gouvernement tente d’apaiser les tensions à la Société gabonaise des transports

Ce 25 juin 2019, le ministre des Transports, Justin Ndoundangoye, va réunir les leaders syndicaux et les dirigeants de la Société gabonaise des transports (Sogatra). Objectif : aplanir les tensions en...