L’ambassade de France renforce les capacités des forces de police en matière de procédure pénale et de lutte contre les trafics de stupéfiants

L’ambassade de France renforce les capacités des forces de police en matière de procédure pénale et de lutte contre les trafics de stupéfiants

() - Durant les mois d’octobre et de novembre 2018, le Service de sécurité intérieure (SSI) de l’ambassade de France au Gabon, a poursuivi les sessions de formations de proximité au profit d’une centaine de policiers gabonais.

Ces formations ont porté sur différentes missions des forces de police nationale au sein de l’école de police d’Owendo. Il s’agissait des enseignements des bases en matière de lutte contre les trafics de stupéfiants (produits, principales routes d’importation, réglementations applicables, etc.) pour les futurs officiers de police.

Au niveau des services opérationnels, ce sont les officiers de police judiciaire en service à la Préfecture de Police de Libreville et à la Police judiciaire qui été outillés sur les procédures pénales.

Cette formation a été suivie par la remise d’une quinzaine de mallettes d’identification chimique de produits stupéfiants. Ce dispositif permettra d’équiper l’ensemble des antennes dans la capitale et dans les neuf provinces du pays, y compris au sein des zones portuaires et aéroportuaires.

Au mois de mars, la Police technique et scientifique (PTS) a également bénéficié de ce renforcement des capacités sur la scène de crime. Cette formation a aussi débouché sur la remise d’un important lot de matériel destiné à la division de PTS de la Direction centrale de la police judiciaire gabonaise (DCPJ), ainsi qu’à toutes ses antennes dans le pays.

Bien avant cela, en décembre dernier une formation relative à la lutte contre la fraude documentaire avait également été dispensée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...