La CEEAC engage la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU relative aux droits des femmes

La CEEAC engage la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU relative aux droits des femmes

() - Au terme d’un atelier de deux jours à Brazzaville au Congo, les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté le 24 mai dernier, un plan d’action régional pour la mise en œuvre de la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU.

Les échanges au cours de cet atelier co-organisé par la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) et le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), les discussions ont permis de procéder à une évaluation critique du processus de domestication et de transposition de cette résolution 1325, dans les corpus législatif et règlementaire.

Les participants ont ainsi observé que ce processus n’est pas encore effectif dans la plupart des pays membres de la CEEAC et que plusieurs, par contre, ont déjà engagé des actions spécifiques pour répondre à des préoccupations soulevées par la résolution.

Il en est ainsi, par exemple, de la représentativité des femmes dans les instances de prise de décisions et de la ratification des instruments internationaux de protection des droits des femmes et des petites filles.

Les recommandations adoptées au terme de cet atelier mettent un accent sur la nécessité, pour les Etats membres de la CEEAC, d’accompagner les ministères cibles dans la matérialisation des plans d’actions nationaux. Ils ont été aussi invités à promouvoir la mise en œuvre de la budgétisation sensible au genre en tant qu’outil d’aide à la concrétisation des engagements internationaux en matière d’égalité femmes-hommes.

Par ailleurs, les participants ont plaidé pour un renforcement de la participation des femmes à toutes les étapes du processus de la réforme du secteur de sécurité ainsi que pour des campagnes de sensibilisation pour le recrutement de plus de femmes dans les forces de défense et de sécurité. Plusieurs autres recommandations allant dans ce sens, ont également été faites à l’endroit de la CEEAC. Mais, en attendant, le plan d’action sera soumis aux instances compétentes de la CEEAC pour appréciation et adoption définitive.

Pour rappel, la résolution 1325 adoptée à l’unanimité le 31 octobre 2000 par le Conseil de sécurité des Nations unies, concerne le droit des femmes, la paix et la sécurité. Elle se situe dans la continuité des résolutions 1261, 1296 et 1314 qui ont fait l'objet d'un rappel durant la séance et aborde le thème de la condition féminine durant le rapatriement et le déplacement de populations, ainsi que celui de la rééducation et de la réinsertion des femmes et jeunes filles consécutives à un conflit armé.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 décembre 2018
Economie
la-cémac-révise-son-code-des-douanes

La Cémac révise son Code des douanes

Du 26 novembre au 07 décembre 2018, le Comité de suivi en charge de la relecture du Code des douanes aligné de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale...
Le 17 décembre 2018
Economie
la-dette-du-gabon-représente-près-de-5000-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La dette du Gabon représente près de 5000 milliards FCFA à fin septembre

823,7 milliards FCFA, c’est le montant de la progression de la dette du Gabon entre janvier et septembre 2018. Elle est ainsi partie de 4153,2 milliards FCFA en début d’exercice,...
Le 17 décembre 2018
Gouvernance
démarrage-officiel-du-projet-d’appui-à-la-création-d’un-organisme-de-bassins-transfrontaliers-ogooué-ntem-nyanga-et-komo

Démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers Ogooué, Ntem, Nyanga et Komo

Malabo, la capitale équato-guinéenne, vient d’abriter un atelier régional marquant le démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers, Ogooué, Ntem, Nyanga, et Komo, ainsi...
Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...