Les officiers gabonais outillés pour mieux cerner la criminalité organisée

Les officiers gabonais outillés pour mieux cerner la criminalité organisée

() - Sous l’égide du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), une trentaine d’officiers des Forces de police nationale (FPN) du Gabon vient de participer à un atelier axé sur la formation sur la « criminalité organisée ».

Au cours de cette formation qui a été couronnée par la remise des attestations, les enseignements ont été essentiellement centrés sur les problématiques liées au trafic de drogues et de stupéfiants, le blanchiment des capitaux, la cybercriminalité et le terrorisme. Ainsi, ces officiers ont ainsi été édifiés sur les moyens à mettre en œuvre pour «cerner les contours de ces fléaux », comme l’a indiqué le Colonel Iba-Ba Alain Djibril, Directeur général des opérations, en clôturant cette session au nom du commandant en chef des FPN.

Et parmi les recommandations formulées à l’issue du séminaire, les participants ont évoqué la nécessité de « créer un système régional de communication informatisé et sécurisé afin de favoriser des échanges d’informations confidentielles sur les terroristes de la sous-région ».

Ils ont également plaidé pour la mise en place d’un « arsenal juridique adapté pour lutter voire anticiper sur les mutations de la criminalité ». Par ailleurs, pour freiner et éliminer le phénomène de blanchiment de capitaux, ils ont suggéré le renforcement des moyens pouvant faciliter une « meilleure traçabilité de ces capitaux ».

En guise de conclusion le colonel Iba-Ba Alain Djibril a exhorté les participants à mettre en pratique, les renseignements. « Vous aurez compris que pour éviter le chaos, une prise de conscience collective et des efforts considérables sont à déployer pour contrer la progression de la criminalité sous toutes ses formes.», a-t-il lancé ; avant d’exprimer sa gratitude aux experts aux FPN, au Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), ainsi qu’à la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC), pour leurs contributions au succès de la formation.

Pour rappel, cet atelier organisé du 16 au 20 avril était la deuxième séquence d’un important projet en quatre phases. La première qui a eu lieu du 19 au 23 février 2018, a favorisé la formation et la sensibilisation de 33 fonctionnaires de police en matière de «protection des droits humains dans le cadre du processus judiciaire et de la gestion démocratique des foules». La troisième séquence qui aura lieu avant la fin de l’année en cours, portera sur les questions de désarmement et de réformes du secteur de la sécurité.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 21 mai 2018
Formation
le-gabon-remporte-le-2ème-prix-du-concours-africa-code-hackathon-en-egypte

Le Gabon remporte le 2ème prix du concours Africa Code Hackathon en Egypte

Du 10 au 16 mai dernier, le Caire, la capitale égyptienne a abrité l’Africa Code Hackathon, une compétition avait pour objectif de renforcer les compétences des jeunes femmes, afin qu’elles...
Le 21 mai 2018
Services publics
emmanuel-issoze-ngondet-en-visite-d’inspection-sur-la-nationale-1

Emmanuel Issoze Ngondet en visite d’inspection sur la Nationale 1

Le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, a consacré la journée du 20 mai 2018, à une visite d’inspection de la Nationale 1, le principal axe routier du pays, quelques jours...
Le 21 mai 2018
Gouvernance
vaste-opération-d’assainissement-des-finances-publiques-en-vue-au-gabon

Vaste opération d’assainissement des finances publiques en vue au Gabon

Pendant 10 jours, le gouvernement gabonais sera en séminaire gouvernemental dans la banlieue du Cap Estérias, au Nord de Libreville. Ce Brainstorming gouvernemental réparti en six ateliers, a pour principaux...
Le 21 mai 2018
Gouvernance
emmanuel-issoze-ngondet-s’active-pour-l’organisation-des-élections-législatives

Emmanuel Issoze Ngondet s’active pour l’organisation des élections législatives

Dans la cadre de l’organisation des prochaines élections législatives, le PM, Emmanuel Issoze Ngondet (photo), vient de définir un programme de travail, afin d’accélérer le processus. Le 18 mai dernier, en...