Pour aider l’ONU à prévenir les crises dans la sous-région, les experts des Nations Unies en Afrique centrale émettent 10 recommandations

Pour aider l’ONU à prévenir les crises dans la sous-région, les experts des Nations Unies en Afrique centrale émettent 10 recommandations

() - La 6e réunion annuelle des représentants et envoyés spéciaux du Secrétaire général de l’ONU, des Directeurs régionaux et des Coordonnateurs résidents du Système des Nations Unies en Afrique centrale s’est achevée à Libreville, le 27 avril 2018.

Au terme de cette leurs échanges qui tournaient autour du thème : « Dialogues et accords politiques en Afrique centrale : Défis, opportunités et perspectives », ils se sont accordés sur les 10 recommandations ci-dessous relatives, pour pouvoir prévenir les crises dans la sous-région.

  1. Pour réduire la pression sur le maintien de la paix, les Nations Unies devraient investir davantage dans la prévention des conflits ;
  2. Les entités des Nations Unies devraient renforcer davantage leur collaboration dans les domaines de la paix, la sécurité et le développement socio-économique ;
  3. Les entités des Nations Unies, notamment les Bureaux des Coordonnateurs résidents, devraient prendre en compte les ressources existantes de l’Organisation en appui à leurs actions ou interventions en faveur des organisations sous-régionales ;
  4. Les Nations Unies devraient sensibiliser et travailler avec tous les autres acteurs selon les cas, y compris les partenaires au développement et bilatéraux, dans l’objectif de parler d’une même voix dans la recherche de solutions pacifiques aux conflits dans la sous-région ;
  5. Les Nations Unies encouragent toutes les parties concernées à prendre part aux dialogues afin de trouver des solutions consensuelles ;
  6. Les Nations Unies devraient s’assurer du respect strict des principes fondamentaux de l’Organisation ;
  7. Pour garantir la réussite des processus de paix, l’ONU devrait aussi prendre en compte la nécessite d’encourager l’application de la justice et la lutte contre l’impunité ;
  8. Les Nations Unies devraient soutenir les cadres de dialogue permanent au niveau des pays ;
  9. Les Nations Unies devraient renforcer leur appui aux organisations de la société civile, notamment les organisations de femmes, de jeunes et des médias afin de renforcer leurs capacités et leurs actions dans la prévention des conflits et le développement durable; et enfin
  10. Les Nations Unies devraient encourager les Etats dans la création de mécanismes locaux de prévention et de gestion des conflits.

Ces recommandations qui interviennent après un tour d’horizon de la situation actuelle dans la sous-région en matière de paix, de sécurité et de développement socio-économique, «reflètent […] les priorités définies par le Secrétaire général qui a fait de la prévention le pilier de son action », a souligné François Louncény Fall, représentant spécial pour l’Afrique centrale et Chef de l’UNOCA.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...