Brazzaville abrite une réunion sur les questions de sécurité du 29 mai au 1er juin 2018

Brazzaville abrite une réunion sur les questions de sécurité du 29 mai au 1er juin 2018

() - La 46e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC) a lieu du 29 mai au 1er juin 2018 à Brazzaville.

Selon les participants, cette rencontre permettra de faire une évaluation critique des défis qui se posent à la paix et à la stabilité, non seulement au niveau régional, mais aussi dans chaque pays membre de l’UNSAC à savoir : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la RCA, le Congo, la RDC, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Rwanda, Sao Tomé et Principe et le Tchad. Durant leurs travaux, les participants échangeront des informations et des expériences sur ces différentes problématiques en vue d’adopter des recommandations sur des mesures visant à renforcer la confiance et à consolider la paix dans les Etats membres.

Les questions liées à la lutte contre les violences armées et le terrorisme en Afrique centrale, y compris l'insécurité et la situation humanitaire causée par le groupe terroriste Boko Haram dans le bassin du lac Tchad, feront également l’objet d’une attention particulière.

Plusieurs autres dossiers cruciaux seront au cœur des discussions. Il s’agit notamment : du mercenariat et le crime transnational organisé ; des trafics illicites transfrontaliers favorisés par la porosité des frontières ; la prolifération des armes légères et de petit calibre ; la piraterie maritime dans le Golfe de Guinée ; etc.

Comme le veut la tradition, indique le comité d’organisation, ces sujets seront d’abord discutés par des experts, dont la réunion du 29 au 31 mai qui précèdera celle des ministres des Affaires étrangères et autres chefs de délégation qui se tiendra le 1er juin.

Cette 46e réunion de l’UNSAC verra la présence du représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale et Chef de l’UNOCA, François Lounceny Fall et de celles de plusieurs autres entités onusiennes ainsi que des représentants des organisations sous-régionales, régionales et internationales, y compris celles ayant le statut d’observateur au Comité.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 février 2019
Economie
pour-daniel-ona-ondo-on-ne-peut-plus-faire-léconomie-du-débat-sur-le-franc-cfa

Pour Daniel Ona Ondo, on ne peut plus faire l'économie du débat sur le franc CFA

Invité à prendre la parole le 14 février dernier en France, à la table ronde haut niveau organisée conjointement par la Banque de France, l’Agence française de développement et la...
Le 16 février 2019
Gouvernance
la-commission-cemac-et-le-ferdi-s’accordent-sur-des-questions-dintelligence-économique-et-de-politique-fiscale

La Commission CEMAC et le FERDI s’accordent sur des questions d'intelligence économique et de politique fiscale

La Commission de la CEMAC poursuit son déploiement international. Le 14 février 2019, au siège de la Banque de France, à la faveur d’une table ronde de haut niveau qui...
Le 15 février 2019
Gouvernance
une-propriété-ayant-accueilli-le-général-charles-de-gaulle-et-son-épouse-vendue-à-l’etat-gabonais

Une propriété ayant accueilli le général Charles de Gaulle et son épouse vendue à l’Etat gabonais

L’ambassadeur de France près le Gabon, Philippe Autié, a procédé le 13 février dernier, à la remise des clés de la « Villa Yvonne » à l’Etat gabonais, suite à sa vente...
Le 15 février 2019
Social
changements-climatiques-ali-bongo-a-mobilisé-deux-millions-de-dollars-durant-son-mandat-à-la-tête-du-cahoscc

Changements climatiques : Ali Bongo a mobilisé deux millions de dollars durant son mandat à la tête du CAHOSCC

Deux ans après avoir succédé au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi à la tête du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC), le président...