Gamba est désormais connecté au réseau routier national

Gamba est désormais connecté au réseau routier national

() - Shell Gabon, en partenariat avec le ministère du Pétrole et des Hydrocarbures, à travers un financement de la Provision pour les investissements diversifiés et la Provision pour investissements dans les hydrocarbures (PID/PIH), viennent de réaliser la route Loubomo-Mougagara.

D’une longueur de 53 kilomètres, ce chantier qui inclut un pont en béton d’une longueur de 55m sur le fleuve Boumé-Boumé, est l’un des plus grands projets de construction de ces dix dernières années, dans les départements de Ndougou et de la Basse Banio, indiquait la direction de Shell Gabon en 2012 lors de la phase des études.

Cet investissement de 31 milliards de FCFA avait pour objectif principal, d’apporter une solution pérenne aux difficultés d’accès à la localité de Gamba et ses environs mais également d’en impulser le développement social et économique.

Cette infrastructure dont la construction s’est effectuée sous la coordination de l’Agence allemande de coopération au développement (GIZ), se connecte au réseau routier national, entre Mayumba et Tchibanga, à partir de Loubomo.

Par ailleurs, la construction de cette route a déjà engendré une augmentation de 280% du trafic routier avec comme corollaire, une réduction du coût de transport, un accroissement de 63% du volume de marchandises et une nette diminution du coût de certains produits de première nécessité ( de – 8 à -23%).

A propos du mécanisme PID-PIH

Le Gabon a déjà mis en place plusieurs mesures visant à exploiter les recettes pétrolières pour atteindre ses objectifs de développement économique. Depuis 1975, les compagnies pétrolières peuvent verser une partie des impôts sur les bénéfices dus dans des fonds de développement, tels que la Provision pour investissements diversifiés (PID), fonds public destiné à des projets de développement économique, et la Provision pour les investissements dans les hydrocarbures (PIH), qui finance des investissements liés au développement du secteur pétrolier et gazier.

Le mécanisme PID-PIH a récemment servi à financer la rénovation de la piste d’atterrissage de l’aéroport international de Port-Gentil, principale liaison aérienne de la capitale pétrolière du pays, ainsi que la construction de nouvelles routes vers la ville de Gamba – deux améliorations infrastructurelles majeures pour ces régions productrices de pétrole.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...