La BAD octroie 75,4 millions d’euros au Gabon, pour assurer un accès universel durable à l’eau potable à l’horizon 2025

La BAD octroie 75,4 millions d’euros au Gabon, pour assurer un accès universel durable à l’eau potable à l’horizon 2025

() - La Banque africaine de développement (BAD) va appuyer le Gabon dans la résorption du déficit en eau potable de 50 000 m3 par jour, du Grand Libreville, comprenant les communes de Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum, indique un communiqué de l’institution, datant du 03 octobre 2018.

C’est dans ce cadre que le conseil d’administration de la banque a approuvé, le 3 octobre 2018, un prêt de 75,4 millions d’euros en faveur du pays.

Le projet, d’un coût total de 117,4 millions d’euros, cofinancé avec le fonds chinois « African Growing Together Fund - AGTF »  pour 42 millions d’euros, est destiné au financement du premier sous-programme intégré pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville – volet eau potable qui prévoit le développement des infrastructures d’approvisionnement en eau potable (AEP) de la capitale gabonaise et de ses environs.

Celui-ci comprend le renouvellement de 149 km du réseau d’adduction d’eau potable de Libreville, le renforcement et l’extension de 131 km dudit réseau et la réparation des fuites dans les bâtiments administratifs.

La réalisation du projet devrait permettre de faire passer le taux d’accès à l’eau potable aux populations, de 25 à 85% en zone rurale et de 45 à 95% en zone urbaine. Quant à l’assainissement, le taux passera de 10 à 80% en zone rurale et de 32 à 80% en zone urbaine. Ainsi, quelque 920 000 habitants du Grand Libreville bénéficieront d’un approvisionnement régulier en eau potable et en quantité suffisante.

Avec un portefeuille actif estimé à 763,3 millions d’euros, le Gabon fait partie des trois principaux clients de la Banque. Les activités financées par la Banque au Gabon dans le cadre de son Document de stratégie pays (DSP) pour la période 2016-2020 sont en cohérence avec le Plan stratégique Gabon Emergent (PSGE) et les « High 5 » de la Banque.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 octobre 2018
Gouvernance
la-cemac-se-réunit-à-ndjamena-le-25-octobre

La Cemac se réunit à Ndjamena le 25 octobre

En prélude à la tenue, à Ndjamena, la capitale tchadienne, d’un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac, le 25 octobre prochain, le président tchadien, Idriss Déby Itno, président...
Le 22 octobre 2018
Gouvernance
l’etat-gabonais-plafonne-le-montant-de-ses-émissions-des-titres-publics-à-148-milliards-fcfa-au-4e-trimestre-2018

L’Etat gabonais plafonne le montant de ses émissions des titres publics à 148 milliards FCFA au 4e trimestre 2018

Le calendrier des émissions des titres publiques par adjudication de l’Etat gabonais a été communiqué le 27 septembre dernier par le directeur général de la comptabilité publique et du Trésor,...
Le 22 octobre 2018
Social
la-fédération-internationale-dathlétisme-décerne-le-road-race-bronze-à-la-prochaine-édition-du-10-km-de-port-gentil

La Fédération internationale d'athlétisme décerne le Road Race Bronze à la prochaine édition du 10 km de Port-Gentil

Après deux éditions consécutives couronnées de succès, l’épreuve sportive du 10km de Port-Gentil vient d’être reconnue par la Fédération internationale d'athlétisme avec la remise de son « LABEL BRONZE IAAF » pour...
Le 19 octobre 2018
Gouvernance
la-banque-mondiale-appuie-le-gabon-pour-l’amélioration-de-sa-notation-dans-le-classement-doing-business

La Banque mondiale appuie le Gabon pour l’amélioration de sa notation dans le classement Doing Business

Le Gabon dont les dernières performances dans le classement Doing Business n’ont pas été très encourageantes, tient absolument à améliorer son cadre des affaires. C’est dans cette optique qu’une mission...