Les syndicats du personnel de la douane fustigent le manque d’éthique qui gangrène l’administration des douanes

Les syndicats du personnel de la douane fustigent le manque d’éthique qui gangrène l’administration des douanes

() - Au cours d’une Assemblée générale tenue le 4 avril dernier, les syndicats du personnel de la douane ont exposé et soumis à leur tutelle, les nombreux problèmes auxquels ils font face et qui entravent l’exercice de leur profession au quotidien.

Au centre de ceux-ci figuraient entre autres : l’accession à la formation des agents à l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), leur statut particulier ainsi que les arriérés de prime.

S’agissant de l’entrée à l’EPCA, la secrétaire général du Syndicat national du personnel des douanes, Youssouf Matteya Pulcherie, a fustigé le manque d’éthique qui gangrène l’administration douanière, relevant ainsi au passage qu’«il y a des critères à respecter, nous sommes les derniers de la liste des douaniers à l’international». Et d’ajouter : «Il y a plus de commandants que des agents d’exécution.», comme pour souligner une situation qui semble être nourrie par certain agents, qui usent de chantage ou de fraude quant à l’admission à l’EPCA.

Il en est de même pour le statut particulier qui régit l’administration. Sur ce dossier qui se trouve au niveau du Secrétariat général du gouvernement, pour les derniers aménagements, la secrétaire général de l’Intersyndicale des Douanes, Mbatchi Bayonne, a déploré le fait que l’administration douanière, n’y figurait pas. Et que selon elle, il fallait donc à tout prix l’intégrer.

Mais, si pour les deux premières préoccupations, la situation parait moins tendue, le point relatif au paiement des primes constitue un point crucial. Selon la secrétaire général du Syndicat national du personnel des douanes et par ailleurs membre de Dynamique unitaire, ce dossier en souffrance depuis plus de 6 mois, mérite qu’une solution soit rapidement trouvée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mai 2018
Gouvernance
paulo-drummond-et-djiembi-mouely-font-le-point-sur-le-programme-d’afritac-centre-pour-les-pays-de-la-cémac

Paulo Drummond et Djiembi Mouely font le point sur le programme d’Afritac Centre pour les pays de la Cémac

Respectivement coordonnateur du Centre régional d’assistance technique du FMI en Afrique centrale (Afritac Centre), et représentant de la Commission de la Cemac au Gabon, Paulo Drummond (photo) et Djiembi Mouely...
Le 24 mai 2018
Santé
denise-mekam’ne-présente-les-grands-axes-de-la-politique-sanitaire-gabonaise-à-l’oms

Denise Mekam’ne présente les grands axes de la politique sanitaire gabonaise à l’OMS

La ministre d’Etat, en charge de la Santé, Me Denise Mekam’ne (photo), représente le Gabon à la 71ème Assemblée mondiale de la Santé, qui se tient du 21 au 26...
Le 24 mai 2018
Economie
cemac-la-balance-des-paiements-sera-excédentaire-de-4715-milliards-fcfa-en-2018-après-un-déficit-de-1033-milliards-en-2017

Cemac: la balance des paiements sera excédentaire de 471,5 milliards Fcfa en 2018, après un déficit de 103,3 milliards en 2017

« Balance des paiements ». Les spécialistes expliquent que cette expression désigne un document qui retrace sous forme comptable, l'ensemble des échanges de biens, services et de capitaux pendant une période donnée...
Le 24 mai 2018
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-s’installe-à-malabo-le-1er-juin

La Commission de la CEMAC s’installe à Malabo le 1er juin

Une note de service du président de la Commission de la CEMAC, Daniel Ona Ondo (photo), datée du 11 mai 2018, est venue sceller définitivement la délocalisation des bureaux de...