Les syndicats du personnel de la douane fustigent le manque d’éthique qui gangrène l’administration des douanes

Les syndicats du personnel de la douane fustigent le manque d’éthique qui gangrène l’administration des douanes

() - Au cours d’une Assemblée générale tenue le 4 avril dernier, les syndicats du personnel de la douane ont exposé et soumis à leur tutelle, les nombreux problèmes auxquels ils font face et qui entravent l’exercice de leur profession au quotidien.

Au centre de ceux-ci figuraient entre autres : l’accession à la formation des agents à l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), leur statut particulier ainsi que les arriérés de prime.

S’agissant de l’entrée à l’EPCA, la secrétaire général du Syndicat national du personnel des douanes, Youssouf Matteya Pulcherie, a fustigé le manque d’éthique qui gangrène l’administration douanière, relevant ainsi au passage qu’«il y a des critères à respecter, nous sommes les derniers de la liste des douaniers à l’international». Et d’ajouter : «Il y a plus de commandants que des agents d’exécution.», comme pour souligner une situation qui semble être nourrie par certain agents, qui usent de chantage ou de fraude quant à l’admission à l’EPCA.

Il en est de même pour le statut particulier qui régit l’administration. Sur ce dossier qui se trouve au niveau du Secrétariat général du gouvernement, pour les derniers aménagements, la secrétaire général de l’Intersyndicale des Douanes, Mbatchi Bayonne, a déploré le fait que l’administration douanière, n’y figurait pas. Et que selon elle, il fallait donc à tout prix l’intégrer.

Mais, si pour les deux premières préoccupations, la situation parait moins tendue, le point relatif au paiement des primes constitue un point crucial. Selon la secrétaire général du Syndicat national du personnel des douanes et par ailleurs membre de Dynamique unitaire, ce dossier en souffrance depuis plus de 6 mois, mérite qu’une solution soit rapidement trouvée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...