Les syndicats du personnel de la douane fustigent le manque d’éthique qui gangrène l’administration des douanes

Les syndicats du personnel de la douane fustigent le manque d’éthique qui gangrène l’administration des douanes

() - Au cours d’une Assemblée générale tenue le 4 avril dernier, les syndicats du personnel de la douane ont exposé et soumis à leur tutelle, les nombreux problèmes auxquels ils font face et qui entravent l’exercice de leur profession au quotidien.

Au centre de ceux-ci figuraient entre autres : l’accession à la formation des agents à l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), leur statut particulier ainsi que les arriérés de prime.

S’agissant de l’entrée à l’EPCA, la secrétaire général du Syndicat national du personnel des douanes, Youssouf Matteya Pulcherie, a fustigé le manque d’éthique qui gangrène l’administration douanière, relevant ainsi au passage qu’«il y a des critères à respecter, nous sommes les derniers de la liste des douaniers à l’international». Et d’ajouter : «Il y a plus de commandants que des agents d’exécution.», comme pour souligner une situation qui semble être nourrie par certain agents, qui usent de chantage ou de fraude quant à l’admission à l’EPCA.

Il en est de même pour le statut particulier qui régit l’administration. Sur ce dossier qui se trouve au niveau du Secrétariat général du gouvernement, pour les derniers aménagements, la secrétaire général de l’Intersyndicale des Douanes, Mbatchi Bayonne, a déploré le fait que l’administration douanière, n’y figurait pas. Et que selon elle, il fallait donc à tout prix l’intégrer.

Mais, si pour les deux premières préoccupations, la situation parait moins tendue, le point relatif au paiement des primes constitue un point crucial. Selon la secrétaire général du Syndicat national du personnel des douanes et par ailleurs membre de Dynamique unitaire, ce dossier en souffrance depuis plus de 6 mois, mérite qu’une solution soit rapidement trouvée.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...