Ali Akbar Onanga Y’Obegué prône la rationalisation des structures administratives pour l’année 2017

Ali Akbar Onanga Y’Obegué prône la rationalisation des structures administratives pour l’année 2017

() - A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux au Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, le 10 janvier à Libreville, Akbar Onanga Y’Obegué (photo), Secrétaire général (SG) du gouvernement a, au nom de l’administration et des forces de défense et de sécurité, souhaité pour l’année 2017, la nécessité de redimensionner le fonctionnement de l’Etat.

« Il est temps de passer en revue l’organisation et le fonctionnement de l’Etat afin qu’il bénéficie plus efficacement des réformes vertueuses lancées depuis 2009 par le président de la République, chef de l’Etat, d’une part, et que les usagers, les contribuables et les citoyens lisent mieux son action, d’autre part », a déclaré le SG.

Selon lui, les réformes devraient aboutir, entre autres, à la rationalisation des structures administratives – et de facto à une réduction des dépenses publiques. Ce qui mettra fin à la redondance de certaines missions et favorisera une définition plus claire des périmètres et des responsabilités, une maîtrise des effectifs des agents de l’Etat et un recentrage de l’Etat autour de ses missions essentielles.

Dès lors, a indiqué Akbar Onanga Y’Obegué, il faut agir au mieux sur des leviers importants de l’action du service public, que sont notamment, les cadres organiques, les conditions de travail, la déontologie des agents publics et l’exercice du droit syndical. « En effet, dans un contexte de généralisation des revendications sociales et de collusion entre les organisations syndicales et les partis politiques, les questions relatives à la déontologie des agents de l’Etat et à leur exercice du droit syndical doivent être soulevées afin de protéger le service public », a déclaré le SG du gouvernement.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mai 2018
Gouvernance
paulo-drummond-et-djiembi-mouely-font-le-point-sur-le-programme-d’afritac-centre-pour-les-pays-de-la-cémac

Paulo Drummond et Djiembi Mouely font le point sur le programme d’Afritac Centre pour les pays de la Cémac

Respectivement coordonnateur du Centre régional d’assistance technique du FMI en Afrique centrale (Afritac Centre), et représentant de la Commission de la Cemac au Gabon, Paulo Drummond (photo) et Djiembi Mouely...
Le 24 mai 2018
Santé
denise-mekam’ne-présente-les-grands-axes-de-la-politique-sanitaire-gabonaise-à-l’oms

Denise Mekam’ne présente les grands axes de la politique sanitaire gabonaise à l’OMS

La ministre d’Etat, en charge de la Santé, Me Denise Mekam’ne (photo), représente le Gabon à la 71ème Assemblée mondiale de la Santé, qui se tient du 21 au 26...
Le 24 mai 2018
Economie
cemac-la-balance-des-paiements-sera-excédentaire-de-4715-milliards-fcfa-en-2018-après-un-déficit-de-1033-milliards-en-2017

Cemac: la balance des paiements sera excédentaire de 471,5 milliards Fcfa en 2018, après un déficit de 103,3 milliards en 2017

« Balance des paiements ». Les spécialistes expliquent que cette expression désigne un document qui retrace sous forme comptable, l'ensemble des échanges de biens, services et de capitaux pendant une période donnée...
Le 24 mai 2018
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-s’installe-à-malabo-le-1er-juin

La Commission de la CEMAC s’installe à Malabo le 1er juin

Une note de service du président de la Commission de la CEMAC, Daniel Ona Ondo (photo), datée du 11 mai 2018, est venue sceller définitivement la délocalisation des bureaux de...