Ali Akbar Onanga Y’Obegué prône la rationalisation des structures administratives pour l’année 2017

Ali Akbar Onanga Y’Obegué prône la rationalisation des structures administratives pour l’année 2017

() - A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux au Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, le 10 janvier à Libreville, Akbar Onanga Y’Obegué (photo), Secrétaire général (SG) du gouvernement a, au nom de l’administration et des forces de défense et de sécurité, souhaité pour l’année 2017, la nécessité de redimensionner le fonctionnement de l’Etat.

« Il est temps de passer en revue l’organisation et le fonctionnement de l’Etat afin qu’il bénéficie plus efficacement des réformes vertueuses lancées depuis 2009 par le président de la République, chef de l’Etat, d’une part, et que les usagers, les contribuables et les citoyens lisent mieux son action, d’autre part », a déclaré le SG.

Selon lui, les réformes devraient aboutir, entre autres, à la rationalisation des structures administratives – et de facto à une réduction des dépenses publiques. Ce qui mettra fin à la redondance de certaines missions et favorisera une définition plus claire des périmètres et des responsabilités, une maîtrise des effectifs des agents de l’Etat et un recentrage de l’Etat autour de ses missions essentielles.

Dès lors, a indiqué Akbar Onanga Y’Obegué, il faut agir au mieux sur des leviers importants de l’action du service public, que sont notamment, les cadres organiques, les conditions de travail, la déontologie des agents publics et l’exercice du droit syndical. « En effet, dans un contexte de généralisation des revendications sociales et de collusion entre les organisations syndicales et les partis politiques, les questions relatives à la déontologie des agents de l’Etat et à leur exercice du droit syndical doivent être soulevées afin de protéger le service public », a déclaré le SG du gouvernement.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mars 2017
Education
l’unesco-n’a-pas-autorité-à-déclarer-une-année-blanche-au-gabon-selon-vincenzo-fazzino

L’Unesco n’a pas autorité à déclarer une année blanche au Gabon, selon Vincenzo Fazzino

En marge de l’audience conjointe qui s’est tenue ce 22 mars, entre les cinq ministres en charge de l’éducation au Gabon et les représentant de l’Unesco, à l’invitation du ministre...
Le 24 mars 2017
Economie
la-situation-est-certes-difficile-mais-pas-insurmontable-selon-emmanuel-issoze-ngondet

«  La situation est certes difficile, mais pas insurmontable...», selon Emmanuel Issoze Ngondet

De passage à Paris pour présenter le plan de relance de l’économie gabonaise, mais également de s’approprier les mécanismes des partenariats public-privé, le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, a...
Le 24 mars 2017
Santé
le-gabon-prépare-une-solution-numérique-pour-un-accès-équitable-aux-soins

Le Gabon prépare une solution numérique pour un accès équitable aux soins

L’Agence nationale des infrastructures numériques (Aninf) informe que du 30 janvier au 16 février 2017, l’équipe du projet « Système national d’information sanitaire » (Snis) composé de l’Aninf et des acteurs du...
Le 24 mars 2017
Social
le-gabon-succède-au-cameroun-à-la-tête-de-l’association-internationale-de-sécurité-sociale-pour-l’afrique-centrale

Le Gabon succède au Cameroun à la tête de l’Association internationale de sécurité sociale pour l’Afrique centrale

Le directeur général (DG) de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) du Cameroun, Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo Akame, a transféré les charges du bureau de liaison de l’Association...