Ali Akbar Onanga Y’Obegué prône la rationalisation des structures administratives pour l’année 2017

Ali Akbar Onanga Y’Obegué prône la rationalisation des structures administratives pour l’année 2017

() - A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux au Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, le 10 janvier à Libreville, Akbar Onanga Y’Obegué (photo), Secrétaire général (SG) du gouvernement a, au nom de l’administration et des forces de défense et de sécurité, souhaité pour l’année 2017, la nécessité de redimensionner le fonctionnement de l’Etat.

« Il est temps de passer en revue l’organisation et le fonctionnement de l’Etat afin qu’il bénéficie plus efficacement des réformes vertueuses lancées depuis 2009 par le président de la République, chef de l’Etat, d’une part, et que les usagers, les contribuables et les citoyens lisent mieux son action, d’autre part », a déclaré le SG.

Selon lui, les réformes devraient aboutir, entre autres, à la rationalisation des structures administratives – et de facto à une réduction des dépenses publiques. Ce qui mettra fin à la redondance de certaines missions et favorisera une définition plus claire des périmètres et des responsabilités, une maîtrise des effectifs des agents de l’Etat et un recentrage de l’Etat autour de ses missions essentielles.

Dès lors, a indiqué Akbar Onanga Y’Obegué, il faut agir au mieux sur des leviers importants de l’action du service public, que sont notamment, les cadres organiques, les conditions de travail, la déontologie des agents publics et l’exercice du droit syndical. « En effet, dans un contexte de généralisation des revendications sociales et de collusion entre les organisations syndicales et les partis politiques, les questions relatives à la déontologie des agents de l’Etat et à leur exercice du droit syndical doivent être soulevées afin de protéger le service public », a déclaré le SG du gouvernement.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 février 2017
Sécurité
25-000-éléphants-éléphant-auraient-été-massacrés-par-les-braconniers-en-10-ans-au-gabon-selon-le-pr-john-poulsen

« 25 000 éléphants auraient été massacrés par les braconniers en 10 ans au Gabon », selon le Pr John Poulsen

Le professeur d’écologie tropicale John Poulsen appuie ces informations à travers une étude parue dans la revue Current Biology, publiée le 20 février dernier. Selon lui, ce massacre a été...
Le 22 février 2017
Education
le-spectre-de-suspension-de-solde-et-des-radiations-des-effectifs-de-la-fonction-publique-planent-sur-les-enseignants-grévistes-au-gabon

Le spectre de suspension de solde et des radiations des effectifs de la fonction publique planent sur les enseignants grévistes au Gabon

C’est l’un des principaux messages véhiculés par le ministre de la Communication, par ailleurs porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie-By-Nze, à la faveur de sa traditionnelle de conférence de presse...
Le 22 février 2017
Sécurité
l’agence-des-parcs-nationaux-finalise-les-premières-barrières-électriques-à-la-lopé-et-makokou

L’Agence des parcs nationaux finalise les premières barrières électriques à la Lopé et Makokou

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Fil et Faune », visant à gérer les conflits homme-faune, l’Agence nationale des parcs nationaux (Anpn) annonce la finalisation et la...
Le 22 février 2017
Sécurité
manifestations-d’élèves-au-gabon-aucun-blessé-grave-ni-perte-en-vie-humaine-selon-le-gouvernement

Manifestations d’élèves au Gabon : « Aucun blessé grave, ni perte en vie humaine », selon le gouvernement

Suite aux informations relayées dans les réseaux sociaux selon lesquelles, il y aurait eu des morts lors des manifestations d’élèves dans certains lycées et collèges de Libreville, Lambaréné et Port-Gentil,...