Le Tchad ouvre intégralement les frontières aux ressortissants de la CEMAC

Le Tchad ouvre intégralement les frontières aux ressortissants de la CEMAC

() - La libre circulation des personnes en zone CEMAC vient de connaître un nouvel envol. En fait, depuis le 8 août 2017, les autorités tchadiennes ont informé la Commission de la CEMAC à Bangui, de l’ouverture des frontières du pays aux ressortissants de l’espace communautaire en séjour sur leur sol. «Les autorités tchadiennes instruisent les services d’emi-immigration et missions diplomatiques qu’en application des instructions des chefs d’Etat de la CEMAC, la libre circulation des ressortissants des six États membres de la Communauté est intégrale», apprend-on dans l’une des notes circulaires parvenues au secrétariat de la Commission à Bangui.

A cet effet, poursuit la note, «tout ressortissant d’un Etat membre de la communauté, détenteur d’une pièce d’identité sécurisée (passeport ou carte d’identité) en cours de validité n’est plus soumis à l’obligation de visa ou d’autorisation de sortir pour tout séjour ne dépassant pas trois mois». Aussi afin que cette avancée ne soit ignorée de personne et ne passe sous silence, «les autorités tchadiennes insistent sur la diffusion de la décision pour l’effectivité de cet important pilier de l’intégration». Depuis le sommet des chefs d’Etat de Djibloho en Guinée équatoriale en février dernier, c’est le premier pays dont le président assure la présidence de la CEMAC, à ouvrir intégralement ses frontières aux populations de l’espace communautaire.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...