L’Etat réfléchit sur le mode de délégation du service public de l’eau et l’électricité

Services publics
jeudi, 12 mars 2015 20:40
L’Etat réfléchit sur le mode de délégation du service public de l’eau et l’électricité

(Le Nouveau Gabon) - Une commission interministérielle présidée par Steve Davy Essono planche depuis  à hier à Libreville sur la demande de renouvellement de la convention formulée par la Société d’énergie et d’eau du Gabon (Seeg), filiale du français Véolia, à deux ans de la fin de la concession qui la lie à l’État gabonais.

Mais avant le renouvellement de la concession que souhaite la Seeg, la Commission s’est donnée pour mission de faire le bilan de la concession actuelle. Afin de voir les perspectives en termes d’évolution du secteur après 2017, notamment en ce qui concerne le mode de délégation du service public de l’eau et l’électricité.

Le gouvernement gabonais a instruit la Commission de poursuivre quelques objectifs spécifiques relatifs à l’identification des atouts et des inconvénients du secteur de l’énergie, des ressources hydrauliques et l’assainissement au Gabon.

Selon la commission, des études ont initiées afin de résoudre, dans ce secteur, les problématiques dans les domaines juridique, administratif, technique et des ressources humaines.

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.