Libreville, 13e au classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017, selon le cabinet Mercer

Libreville, 13e au classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017, selon le cabinet Mercer

() - Selon le classement 2017 de la qualité de la vie, publié le 14 mars par le cabinet de conseil Mercer, Libreville figure à la 13e place des villes africaines où il fait bon vivre.

Port-Louis est la ville la plus agréable, selon Mercer. La capitale mauricienne, qui arrive au 84è rang mondial sur un total 231 villes, est suivie à l’échelle africaine par les villes sud-africaines de Durban (87è au plan mondial), du Cap (94 è) et de Johannesburg (96è).

Viennent ensuite Victoria (98è au plan mondial), Tunis (114è), Rabat (117è), Casablanca (125è), Windhoek (130è). Gaborone (141è), la capitale du Botswana, ferme le Top 10 africain. (Voir le classement complet ci-dessous)

A l’échelle mondiale, Vienne est la ville ayant la meilleure qualité de vie, devant Zurich, Auckland, Munich et Vancouver. Les capitales de l’Irak (Baghdad), de la Centrafrique (Bangui), du Yémen (Sanaa), de Haïti (Port au Prince) et du Soudan sont quant à elles les villes proposant la moins bonne qualité de vie.

Le classement de Mercer se base sur 39 critères répartis sur 10 grandes catégories: l'environnement politique et social, l'environnement économique, l'environnement socioculturel, les considérations médicales et sanitaires, les écoles et l'éducation, les services publics et le transport, l'infrastructure urbaine, les loisirs, les biens de consommation, les logements et enfin, l'environnement.

Classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017:

1-Port-Louis (84è place à l’échelle mondiale)

2- Durban (87è)

3-Le Cap (94è)

4-Johannesburg (96è)

5-Victoria (98è)

6-Tunis (114è)

7- Rabat (117è)

8-Casablanca (25è)

9-Windhoek (130è)

10- Gaborone (141è)

11-Lusaka (150è)

12-Dakar (163è)

13-Libreville (164è)

14-Le Caire (165è)

15-Accra (166è)

16-Kampala (173è)

17-Blantyre (179è)

18-Cotonou (181è)

19-Maputo (181è)

20-Alger (184è)

21-Banjul (185è)

22-Nairobi (186è)

23-Djibouti (189è)

24-Kigali (192è)

25-Yaoundé (194è)

26-Douala (196è)

27-Dar Es Salaam (199è)

28-Luanda (201è)

29-Lomé (206è)

30-Abidjan (208è)

31-Addis Abeba (209è)

32-Harare (210è)

33-Lagos (212è)

34- Abuja (213è)

35- Antananarivo (216è)

36-Ouagadougou (217è)

37-Tripoli (218è)

38-Niamey (219è)

39-Bamako (220è)

40- Nouakchott (221è)

41-Conakry (222è)

42-Kinshasa (223è)

43-Brazzaville (224è)

44- N'djamena (226è)

45-Khartoum (227è)

46-Bangui (230è)

Lire aussi:

28/06/2016 - Trois capitales africaines parmi les villes les plus chères du monde, selon le cabinet Mercer

25/02/2016 - Les meilleures villes africaines où il fait bon vivre en 2016, selon le cabinet Mercer  

10/07/2014 - Luanda et N’Djamena sont les villes les plus chères du monde pour les expatriés, selon le cabinet Mercer

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2018
Social
sodexo-quitte-définitivement-le-gabon

Sodexo quitte définitivement le Gabon

C’est depuis le mois de mars 2017 que le spécialiste de la restauration sur les plateformes pétrolières au Gabon, Sodexo, fait face à de nombreuses difficultés financières. Après les rumeurs...
Le 20 février 2018
Social
logements-sociaux-le-gouvernement-évalue-la-mise-en-œuvre-des-projets-immobiliers-exécutés-par-le-consortium-one-link-holding

Logements sociaux : le gouvernement évalue la mise en œuvre des projets immobiliers exécutés par le consortium One Link Holding

Le consortium chinois One Link Holding Group, spécialisé dans le BTP, à la tête de plus de 100 entreprises, toutes issues de l’Empire du Milieu, a conclu avec le gouvernement...
Le 19 février 2018
Gouvernance
alain-bâ-oumar---il-faut-que-l’apurement-de-la-dette-contribue-à-la-relance-de-l’économie-nationale

Alain Bâ Oumar : « Il faut que l’apurement de la dette contribue à la relance de l’économie nationale »

Après la signature de la convention d’apurement de la dette intérieure d’un montant de 310 milliards FCFA, par l'Etat gabonais et un groupement d’intérêt économique des entreprises créancières de l’Etat,...
Le 19 février 2018
Economie
le-fmi-évalue-les-avancées-du-gabon-dès-ce-jour-à-libreville

Le FMI évalue les avancées du Gabon dès ce jour à Libreville

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) séjourne à Libreville du 19 au 22 février 2018. L’équipe conduite par Alex Segura Ubiergo (photo) vient évaluer les performances du pays après...