Libreville, 13e au classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017, selon le cabinet Mercer

Libreville, 13e au classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017, selon le cabinet Mercer

() - Selon le classement 2017 de la qualité de la vie, publié le 14 mars par le cabinet de conseil Mercer, Libreville figure à la 13e place des villes africaines où il fait bon vivre.

Port-Louis est la ville la plus agréable, selon Mercer. La capitale mauricienne, qui arrive au 84è rang mondial sur un total 231 villes, est suivie à l’échelle africaine par les villes sud-africaines de Durban (87è au plan mondial), du Cap (94 è) et de Johannesburg (96è).

Viennent ensuite Victoria (98è au plan mondial), Tunis (114è), Rabat (117è), Casablanca (125è), Windhoek (130è). Gaborone (141è), la capitale du Botswana, ferme le Top 10 africain. (Voir le classement complet ci-dessous)

A l’échelle mondiale, Vienne est la ville ayant la meilleure qualité de vie, devant Zurich, Auckland, Munich et Vancouver. Les capitales de l’Irak (Baghdad), de la Centrafrique (Bangui), du Yémen (Sanaa), de Haïti (Port au Prince) et du Soudan sont quant à elles les villes proposant la moins bonne qualité de vie.

Le classement de Mercer se base sur 39 critères répartis sur 10 grandes catégories: l'environnement politique et social, l'environnement économique, l'environnement socioculturel, les considérations médicales et sanitaires, les écoles et l'éducation, les services publics et le transport, l'infrastructure urbaine, les loisirs, les biens de consommation, les logements et enfin, l'environnement.

Classement des villes africaines où il fait bon vivre en 2017:

1-Port-Louis (84è place à l’échelle mondiale)

2- Durban (87è)

3-Le Cap (94è)

4-Johannesburg (96è)

5-Victoria (98è)

6-Tunis (114è)

7- Rabat (117è)

8-Casablanca (25è)

9-Windhoek (130è)

10- Gaborone (141è)

11-Lusaka (150è)

12-Dakar (163è)

13-Libreville (164è)

14-Le Caire (165è)

15-Accra (166è)

16-Kampala (173è)

17-Blantyre (179è)

18-Cotonou (181è)

19-Maputo (181è)

20-Alger (184è)

21-Banjul (185è)

22-Nairobi (186è)

23-Djibouti (189è)

24-Kigali (192è)

25-Yaoundé (194è)

26-Douala (196è)

27-Dar Es Salaam (199è)

28-Luanda (201è)

29-Lomé (206è)

30-Abidjan (208è)

31-Addis Abeba (209è)

32-Harare (210è)

33-Lagos (212è)

34- Abuja (213è)

35- Antananarivo (216è)

36-Ouagadougou (217è)

37-Tripoli (218è)

38-Niamey (219è)

39-Bamako (220è)

40- Nouakchott (221è)

41-Conakry (222è)

42-Kinshasa (223è)

43-Brazzaville (224è)

44- N'djamena (226è)

45-Khartoum (227è)

46-Bangui (230è)

Lire aussi:

28/06/2016 - Trois capitales africaines parmi les villes les plus chères du monde, selon le cabinet Mercer

25/02/2016 - Les meilleures villes africaines où il fait bon vivre en 2016, selon le cabinet Mercer  

10/07/2014 - Luanda et N’Djamena sont les villes les plus chères du monde pour les expatriés, selon le cabinet Mercer

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 mai 2017
Sécurité
les-etats-membres-de-l’unsac-se-retrouvent-à-yaoundé-du-29-mai-au-02-juin-pour-leur-44e-réunion-ministérielle

Les Etats membres de l’UNSAC se retrouvent à Yaoundé du 29 mai au 02 juin pour leur 44e réunion ministérielle

Après Sao Tomé en 2016, la 44e réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies chargée des questions de sécurité en Afrique centrale (UNSAC), aura lieu du 29 mai...
Le 26 mai 2017
Gouvernance
les-diplomates-africains-en-poste-au-gabon-en-appellent-à-la-protection-et-de-la-préservation-durable-de-la-nature

Les diplomates africains en poste au Gabon, en appellent à la protection et de la préservation durable de la nature

Dans le cadre de la célébration du 54e anniversaire de la Journée de l’Afrique, des diplomates africains en poste au Gabon ont mené, ce jeudi 2017, à Libreville, une action...
Le 26 mai 2017
Economie
entre-2015-et-2017-la-banque-mondiale-a-investi-500-millions-de-dollars-au-gabon

Entre 2015 et 2017, la Banque mondiale a investi 500 millions de dollars au Gabon

Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale en charge du Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Angola et Sao Tomé, en tournée à Libreville, a indiqué à la presse que...
Le 26 mai 2017
Santé
laviation-civile-gabonaise-dément-des-rumeurs-relatives-à-la-présence-d’ebola-à-l’aéroport-de-libreville

L'aviation civile gabonaise dément des rumeurs relatives à la présence d’Ebola à l’aéroport de Libreville

Suite à une information provenant de l’aéroport de Libreville, un passager en provenance de Kinshasa par vol Asky le vendredi 19 mai 2017, était suspecté d’être atteint d’Ebola. La direction...