Christian Magnagna fait le point sur les chantiers des axes PK5-PK12 et PK12-Nkok avec ses équipes  

Christian Magnagna fait le point sur les chantiers des axes PK5-PK12 et PK12-Nkok avec ses équipes  

() - A la faveur d’une séance de travail ce 18 juillet 2018, à son cabinet, le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, Christian Magnagna a réuni les personnes ressources de son cabinet, du secrétariat général, des Directions générales et techniques et de l’Agence nationale des grands travaux d’infrastructures (ANGTI), pour faire le point sur les chantiers des tronçons PK5-PK12 et PK12-Nkok.

Deux points ont figuré à l’ordre du jour de cette rencontre. Il s’agit notamment de : l’opération de démolition des encombrements au domaine public sur la route PK5-PK12 et la sécurisation de la route du PK12-Nkok.

Pour le premier dossier, l’on est revenu sur la présence des personnes et des biens sur ce tronçon PK5-PK12 du domaine public, qui contribue au ralentissement considérable de l’avancement des travaux de construction de cette voie. Ce qui, malheureusement crée par la même occasion, une grande insécurité du fait de l’abandon du chantier par l’opérateur.

Cette remarque avait déjà été faite le mois dernier, lors d’une visite de terrain,  du ministre en charge de l’Equipement et des Infrastructures, Christian Magnagna qui était accompagné pour la circonstance, par la mairesse de la commune de Libreville, Rose Francine Ossouka qui avait même à cette occasion, sensibiliser les populations sur la nécessité de libérer le domaine public routier illégalement occupé.

A propos de la sécurisation de la route du PK12-Nkok, ce sont les dossiers prioritaires en termes d’osculation, d’entretien, d’assainissement et de construction à effectuer au 2ème semestre de cette année, qui ont été abordés. Et sur ce point, Christian Magnagna a rappelé à l’ensemble des participants, la nécessité d’agir de manière concertée, à travers un partage d’informations entre l’ANGTI et l’administration.

Le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, a également préconisé la solution de l’ensemble des projets prioritaires, dont l’évaluation globale des travaux serait à l’arbitrage des plus hautes autorités.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 11 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-engage-un-plaidoyer-auprès-du-fmi-pour-le-rapatriement-des-recettes-d’exportation

La Cemac engage un plaidoyer auprès du FMI pour le rapatriement des recettes d’exportation

Une délégation mandatée par le président en exercice de la Cemac, Idriss Déby Itno, conduite par le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, et composée du...
Le 9 décembre 2018
Economie
bien-qu’en-recul-la-chine-conserve-le-maillot-jaune-des-partenaires-commerciaux-du-gabon

Bien qu’en recul, la Chine conserve le maillot jaune des partenaires commerciaux du Gabon

Malgré un recul de 8,8% des biens échangés, la Chine demeure le premier partenaire du Gabon sur les 9 premier mois 2018, avec une valeur des échanges globale estimée à...
Le 9 décembre 2018
Economie
chute-des-exportations-hors-pétrole-au-troisième-trimestre-2018

Chute des exportations hors-pétrole au troisième trimestre 2018

Le troisième trimestre de l’année en cours, n’aura pas été favorable pour le Gabon, en matière d’exportations hors-pétrole. En effet, selon la Direction générale de l’économie, pour la première fois depuis...
Le 8 décembre 2018
Gouvernance
après-quatre-années-d’exécution-la-banque-mondiale-évalue-le-ppic-du-gabon

Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

Approuvé en mars 2014, et mis en œuvre en 2015, par le gouvernement gabonais, avec le soutien de la Banque mondiale, le Projet de promotion de l’investissement et de la...