Brice Laccruche Alihanga lance une opération d’urgence pour faire face à l’insalubrité que connaît Libreville

Brice Laccruche Alihanga lance une opération d’urgence pour faire face à l’insalubrité que connaît Libreville

() - La question de l’insalubrité que connait Libreville, la capitale gabonaise, depuis quelques temps, est devenue on ne peut plus préoccupante. Face à cette accumulation inquiétante d’ordures ménagères, le président de la République, Ali Bongo Ondimba vient d'instruire son directeur de cabinet (DC), Brice Laccruche Alihanga, de se rendre sur le site de décharge de Mindoubé pour s’imprégner de la situation sur cet espace qui accueille en temps normal, 600 tonnes de déchets par jour.

Accompagné des directeurs généraux d’Averda, d’AGLI et de Clean Africa, Brice Laccruche Alihanga a transmis aux concernés, le message du chef de l’Etat qui veut voir la situation être résolue rapidement. Avec ces opérateurs, il s’est accordé sur le lancement d’une opération d’urgence qui démarre ce 24 mai, pour une dizaine de jours et dont l’objectif est d’assurer le retour à la normale, dans les plus brefs délais, du rythme de ramassage des ordures.

Pour ce faire, les sociétés AGLI et Averda verront leurs capacités de collecte être renforcées avec l’appui financier de l’Etat, afin d’optimiser leur rendement, et atteindre un rythme de 1 000 tonnes/jour. Sous un autre volet, Clean Africa conduira les travaux qui permettront de faciliter l’accès à la décharge.

Selon le DC, « cette opération d’urgence ne sera pas ponctuelle. Elle est censée déboucher sur un plan d’action global, en vue de résoudre de manière pérenne le problème de gestion des déchets dans la capitale".

Cette solution devrait également intégrer la construction d’un nouveau site de décharge aux normes et un dispositif de valorisation des déchets, effectif. Une approche qui cadrerait avec l’engagement environnemental du chef de l’Etat.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...