Le gouvernement va procéder à la production de nouvelles cartes nationales d’identité avec puce

Le gouvernement va procéder à la production de nouvelles cartes nationales d’identité avec puce

() - L’information est relative à un entretien que vient d’accorder le ministre de l’Intérieur, Noel-Lambert Matha à la presse locale. Parmi les questions abordées par le patron de l’Intérieur au cours de cet échange, figurait celui lié à la production des cartes nationale d’identité biométrique.

Pour être plus explicite sur ce dossier, Noel-Lambert Matha est longuement revenu sur les mobiles qui ont concouru à l’arrêt de la production de cette pièce officielle. Il fait notamment allusion à la rupture du contrat signé avec l’entreprise SEMLEX dans le cadre de la production de la CNI, dite biométrique. A cet effet, a-t-il déclaré ! «En réalité, nous nous sommes rendus compte que la CNI produite jusque-là ne l’est pas. Car, ne elle ne pouvait pas être lue par les équipements appropriés de contrôle de sécurité».

En outre, poursuit-il, « l’exclusivité qui a été accordée à la SEMLEX faisait en sorte que nous dépendions d’elle notamment pour ce qui est des consommables. Or, aujourd’hui, il n’y a plus de consommables pour produire de nouvelles CNI. Nous avons avons atteint le seuil fatidique avec pour conséquences, des citoyens qui ont des récépissés à longue durée ».

La discorde est davantage profonde. «Il y a en réalité un litige avec cette société, lié entre autres au désintéressement financier, mais aussi à la qualité douteuse de cette prestation, puisque cette CNI n’est finalement pas biométrique. Et par conséquent le système actuel de délivrance de la CNI, ne peut plus prospérer. Il est suspendu.», a-t-il formellement indiqué.

Une autre démarche de production de masse de la CNI a été initiée avec le projet IBOGA (Identité biométrique officielle du Gabon). Il vise trois principaux axes à savoir : Le fichier électoral et l’état civil biométriques ainsi que les titres sécurisés tels que la CNI.

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 28 mars 2017
Gouvernance
le-gouvernement-prêt-à-dialoguer-avec-la-plateforme-syndicale-bloc-de-la-première-seconde

Le gouvernement prêt à dialoguer avec la plateforme syndicale « Bloc de la première seconde »

Ali Bongo Ondimba, le chef de l'Etat, a reçu le 27 mars les organisations syndicales favorables au Dialogue national politique qui s’ouvre ce jour, réunies au sein de la plateforme...
Le 28 mars 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-débloque-500-000-$-pour-la-surveillance-des-industries-extractives-en-afrique-francophone

La Banque mondiale débloque 500 000 $ pour la surveillance des industries extractives en Afrique francophone

Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000...
Le 27 mars 2017
Sécurité
la-beac-dénonce-les-transferts-via-le-mobile-money-en-dehors-de-la-zone-cemac

La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac

Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique...
Le 27 mars 2017
Economie
le-gabon-n’adhèrera-pas-à-l’ape-intérimaire-signé-par-le-cameroun

Le Gabon n’adhèrera pas à l’APE intérimaire signé par le Cameroun

Les Accords de partenariat économique entre la Cemac et l’Union européenne se sont invités aux débats organisés au siège du Medef, en France, lors de la tournée économique du Premier...