Le Premier ministre Issoze Ngondet s’explique sur le gel des recrutements de fonctionnaires au Gabon

Le Premier ministre Issoze Ngondet s’explique sur le gel des recrutements de fonctionnaires au Gabon

() - Lors de la présentation du Plan de relance économique 2017-2019 à l’Assemblée nationale le 27 juin à Libreville, le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet s’est exprimé sur le gel des recrutements des fonctionnaires au Gabon. « Pour ce qui concerne le coût de la rémunération versée aux agents de l’Etat, nul ne peut se satisfaire de son évolution incontrôlée qui érode considérablement nos marges de manœuvre budgétaire. Il devient donc urgent d’en freiner le rythme », a déclaré le Premier ministre.

Selon lui, l’objectif du gouvernement est de ramener le niveau des dépenses liées à la rémunération des agents publics de 65% des recettes fiscales actuellement à moins de 40% d’ici 2020. Pour ce faire, le gouvernement va mettre en œuvre les mesures fortes au rang desquelles sont inscrits le gel des recrutements de fonctionnaires en dehors des secteurs de services publics prioritaires (éducation, santé), la mise à la retraite systématique des agents et des contractuels ayant atteint l’âge limite, la mise en œuvre du Programme de départs volontaires de retraites anticipées et de réinsertion pour les agents devant quitter l’administration.

Le chef du gouvernement a aussi annoncé la refonte des statuts particuliers, l'assainissement du fichier de la solde, notamment par l’éradication des situations de double solde et des emplois non conformes aux règles de recrutement fixées par le statut général de la fonction publique, et le plafonnement/encadrement des salaires des dirigeants et mandataires sociaux de structures publiques. « Par ailleurs, a précisé Emmanuel Issoze Ngondet nous allons renforcer l’encadrement des recrutements de la main-d’œuvre non permanente. Comme vous l’avez noté, il n’est nullement question de baisser les salaires des fonctionnaires ».

Avant de conclure que « la rationalisation des services publics personnalisés participera de notre volonté de maîtriser les dépenses publiques d’une part, et d’un encadrement de la parafiscalité dont ces structures se nourrissent d’autre part ».

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...