La filiale de Veolia au Gabon, la SEEG, va construire une usine de production d’eau de 150 milliards de Fcfa à Libreville

La filiale de Veolia au Gabon, la SEEG, va construire une usine de production d’eau de 150 milliards de Fcfa à Libreville

() - C’est dans un entretien accordé au quotidien pro gouvernemental L’union que le directeur général de la société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), Antoine Boo (photo), annonce les perspectives de production de la société dans le pays à moyen terme. Pour combattre les pénuries d’eau dont souffrent les ménages dans la capitale et ses environs ces derniers temps, le directeur général projette la construction prochaine d’une usine de production et de traitement d’eau pour un montant qui va osciller entre 120 et 150 milliards de Fcfa.

Ce projet qui semble prioritaire aux yeux des autorités nécessite une recherche des financements pour sa réalisation. Le fleuve Como, qui baigne la province de l’Estuaire, a été choisi pour abriter cette grande usine. « Pour le futur, on a besoin d’une grosse usine. Sans cette grosse usine, nous n’arriverons à rien. Et cette grosse usine on ne peut la faire que sur le Como, où il y a de l’eau en permanence. Il faut cette grosse usine et des tuyaux pour relier Ntoum à Kango (56 km). La pierre d’achoppement pour concrétiser ce projet c’est le financement », explique-t-il dans les colonnes du journal.

Mais, renchérit le directeur général, « des bailleurs de fonds internationaux ont été contactés ; ils sont prêts à aider le gouvernement à concrétiser ce projet. Après, il faudra rembourser l’emprunt ».

La filiale locale de Veolia a mis en place en plan d’urgence pour juguler les pénuries d’eau dont souffrent les populations de Libreville et de l’intérieur.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...