GSEZ met un terme au stress hydrique d’un groupement de villages dans la commune de Ntoum

GSEZ met un terme au stress hydrique d’un groupement de villages dans la commune de Ntoum

() - Le stress hydrique que connaissait le groupement de villages (Ayémé Plaine, Ayémé Maritime, Ayémé Rail), situés à une trentaine de kilomètres de Libreville, ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Hier, mercredi 5 septembre 2018, en compagnie des autorités administratives et locales de ladite localité, Gabon Special Economic Zone (GSEZ) a procédé à la remise officielle de 25 pompes hydrauliques aux populations.

Ces installations réalisées de février à septembre 2018, pour un investissement de près de 275 millions FCFA, constituent une réponse au réel problème d’approvisionnement en eau potable qui se posait dans ces localités, avec de graves incidences sanitaires et sécuritaires.

Situation décrite par Moulecka Jean-Bedel, infirmier major au dispensaire de la Plaine, qui a ressassé le difficile passé qu’ils ont jusque-là vécu, avant d’apprécier cette offre à sa juste dimension.

« Nous sommes restés longtemps privés d’eau et aujourd’hui nous sommes soulagés. Vraiment, c’est important pour nous d’avoir de l’eau. Et nous sommes très heureux parce que cette eau-là va nous permettre de bien vivre. On avait des problèmes de maladies hydriques parce que l’eau était rare et aujourd’hui GSEZ nous a soulagés », a-t-il ajouté.

Pour le préfet du Komo-Mondah, Yvon Gustave Charles Poyo, « ces pompes sont tout simplement une réponse à la préoccupation posée par les populations ».

Décrivant ces infrastructures, les responsables de la GSEZ ont indiqué la particularité de ces pompes qui « sont complètement différentes des quelques-unes qui existaient déjà à certains endroits de la localité. D’une profondeur d’environ 90 m chacune, elles sont en plus dotées d’un ‘’puisoir’’. La structure est également dotée d’un dispositif qui permet de protéger l’environnement en évitant que l’eau ne se répande aux abords des pompes ».

Pour la maintenance et la sécurité de cet investissement, principaux défis des infrastructures de cette nature au Gabon, un cadre spécifique a également été prévu.

Selon le directeur de projet, Pertus Dacruz : « On sélectionnera dans ces villages des personnes pour suivre un stage sur la maintenance de ces pompes. On aura une équipe en place pour cela, et après nous passerons la main à la population », a-t-il déclaré.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...