GSEZ met un terme au stress hydrique d’un groupement de villages dans la commune de Ntoum

GSEZ met un terme au stress hydrique d’un groupement de villages dans la commune de Ntoum

() - Le stress hydrique que connaissait le groupement de villages (Ayémé Plaine, Ayémé Maritime, Ayémé Rail), situés à une trentaine de kilomètres de Libreville, ne sera plus qu’un lointain souvenir.

Hier, mercredi 5 septembre 2018, en compagnie des autorités administratives et locales de ladite localité, Gabon Special Economic Zone (GSEZ) a procédé à la remise officielle de 25 pompes hydrauliques aux populations.

Ces installations réalisées de février à septembre 2018, pour un investissement de près de 275 millions FCFA, constituent une réponse au réel problème d’approvisionnement en eau potable qui se posait dans ces localités, avec de graves incidences sanitaires et sécuritaires.

Situation décrite par Moulecka Jean-Bedel, infirmier major au dispensaire de la Plaine, qui a ressassé le difficile passé qu’ils ont jusque-là vécu, avant d’apprécier cette offre à sa juste dimension.

« Nous sommes restés longtemps privés d’eau et aujourd’hui nous sommes soulagés. Vraiment, c’est important pour nous d’avoir de l’eau. Et nous sommes très heureux parce que cette eau-là va nous permettre de bien vivre. On avait des problèmes de maladies hydriques parce que l’eau était rare et aujourd’hui GSEZ nous a soulagés », a-t-il ajouté.

Pour le préfet du Komo-Mondah, Yvon Gustave Charles Poyo, « ces pompes sont tout simplement une réponse à la préoccupation posée par les populations ».

Décrivant ces infrastructures, les responsables de la GSEZ ont indiqué la particularité de ces pompes qui « sont complètement différentes des quelques-unes qui existaient déjà à certains endroits de la localité. D’une profondeur d’environ 90 m chacune, elles sont en plus dotées d’un ‘’puisoir’’. La structure est également dotée d’un dispositif qui permet de protéger l’environnement en évitant que l’eau ne se répande aux abords des pompes ».

Pour la maintenance et la sécurité de cet investissement, principaux défis des infrastructures de cette nature au Gabon, un cadre spécifique a également été prévu.

Selon le directeur de projet, Pertus Dacruz : « On sélectionnera dans ces villages des personnes pour suivre un stage sur la maintenance de ces pompes. On aura une équipe en place pour cela, et après nous passerons la main à la population », a-t-il déclaré.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 novembre 2018
Economie
madeleine-e-berre-et-le-fgis-en-mode-vrp-du-gabon-à-l’africa-forum-investment

Madeleine E. BERRE et le FGIS en mode VRP du Gabon à l’Africa Forum Investment

Du 7 au 8 novembre 2018, à Johannesburg en Afrique du Sud, le ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats Publics-Privés, Madeleine E. BERRE et le Fonds gabonais...
Le 17 novembre 2018
Gouvernance
le-sénat-adopte-plusieurs-projets-de-loi

Le Sénat adopte plusieurs projets de loi

C’est une séance pépinière bien remplie, qu’a connu le Sénat gabonais le 15 novembre dernier, avec l’adoption de huit projets de loi. Durant cette séance présidée par Lucie Milebou-Mboussou (photo), la...
Le 17 novembre 2018
Gouvernance
le-ministère-de-l’economie-définit-une-feuille-de-route-pour-le-financement-de-l’etat

Le ministère de l’Economie définit une feuille de route pour le financement de l’Etat

Le colloque sur le financement de l’Etat gabonais et la promotion des valeurs du trésor organisé par la Direction générale de dette, sous l’égide du ministère de l’Economie, le 15...
Le 17 novembre 2018
Gouvernance
le-fmi-et-le-gouvernement-gabonais-parviennent-à-un-accord-pour-l’approbation-de-la-troisième-revue

Le FMI et le gouvernement gabonais parviennent à un accord pour l’approbation de la troisième revue

Au terme d’une semaine de consultations avec les autorités gabonaises, les services du Fonds monétaire international (FMI) ont rendu leur copie ce 16 novembre 2018, à la grande satisfaction des...