Les régies financières entrent en grève

Les régies financières entrent en grève

() - Après les menaces de l’intersyndicale de ce corps constitué des agents de l’administration des hydrocarbures, des Impôts, de la Douane et du Trésor, le pays connaît une paralysie du côté de la collecte des ressources de l’Etat, depuis le 7 août.

En cause, le non-paiement de huit mois d’arriérés de primes et de bonus aux agents de ces secteurs d’activité, grands pourvoyeurs de ressources financières à l’Etat. Et comme promis, ils ont décidé de la fermeture des magasins et des aires de dédouanement au niveau portuaire, pour ce qui concerne les services de la douane, l’arrêt de campagnes fiscales, l’arrêt des chargements pétroliers ainsi que des ventes fiscales.

Pour les grévistes, toute levée de mot d’ordre sera conditionnée par le paiement intégral de ces primes. «L’assemblée générale a exigé, comme préalable, le paiement des arriérés avant toute forme de négociation ou réflexion.», laissait entendre un syndicaliste, le 2 août, lors de l’assemblée générale.

Au-delà du paiement des primes, l’Union générale de la comptabilité publique et du Trésor (UGCPT), autre centrale syndicale, qui a tenu le 4 août dernier à Libreville son assemblée générale, exige également la régularisation de la situation administrative de 7 900 agents de ce secteur.

D’après Wilfried Erisco Mvou Ossialas, président national du syndicat autonome du Trésor, les conséquences de ce mouvement d’humeur sont incalculables. «Si rien ne rentre au port, on peut connaître une rareté des ressources. Cette rareté va entraîner une hausse généralisée des prix, ce qu’on appelle inflation. Et donc c’est le panier de la ménagère qui va prendre un coup. Si le Gouvernement persiste dans la posture du mépris, cela va créer un fossé entre l’équipe dirigeante et les syndicalistes. Les conséquences seront d’ordre social et diplomatique», prévient-il.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 décembre 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-évalue-le-portefeuille-des-projets-qu’elle-finance-au-gabon

La Banque mondiale évalue le portefeuille des projets qu’elle finance au Gabon

Conjointement avec les autorités gabonaises, la Banque mondiale organise une revue des projets qu’elle finance au Gabon. Cet exercice qui se déroulera du 18 au 19 décembre 2017, sera supervisé...
Le 18 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-veut-porter-le-délai-de-création-d’une-entreprise-à-2-jours

Le Gabon veut porter le délai de création d’une entreprise à 2 jours

A la faveur de la cérémonie de clôture d’un atelier de renforcement des capacités des agents de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) le 15 décembre dernier, la directrice...
Le 16 décembre 2017
Santé
le-gabon-désormais-certifié-pays-libre-de-polio

Le Gabon désormais certifié « pays libre de polio »

Les efforts déployés par le gouvernement gabonais dans la lutte contre la poliomyélite ont porté leurs fruits. A la faveur d’une conférence de presse animée ce 15 décembre 2017, la...
Le 16 décembre 2017
Economie
les-ministres-de-l’agriculture-de-la-ceeac-veulent-être-davantage-soutenus-dans-leur-mission

Les ministres de l’Agriculture de la CEEAC veulent être davantage soutenus dans leur mission

Ouverts le 12 décembre dernier, les travaux de la session extraordinaire du Conseil des ministres de l’Agriculture de la CEEAC se sont achevés ce 15 décembre 2017, avec des fortes...