Lutte contre la vie chère : le patronat fait ses propositions au Conseil économique et social

Lutte contre la vie chère : le patronat fait ses propositions au Conseil économique et social

() - Baisse des coûts de production, apurement de la dette intérieure et opérationnalisation du Haut conseil de l’investissement sont, entre autres, les solutions que la confédération patronale du Gabon (CPG) a mises sur la table des membres du Conseil économique et social, le 7 septembre.

Selon Alain Bâ Oumar (photo), la crise économique qui secoue actuellement le pays, résulte de la chute des cours mondiaux du pétrole. Ce qui devrait conduire les principaux agents économiques de la chaîne de construction de la richesse nationale, notamment l’Etat et les entreprises, à ajuster leurs dépenses à cause de la contraction de leurs recettes.

Autre cause sur laquelle est largement revenu le patron des patrons, l’environnement des affaires, plombé par la parafiscalité. Celle-ci agit négativement sur le pouvoir d’achat des ménages qui assistent ainsi à l’érosion de leurs revenus.

Alain Bâ Oumar pense ainsi que la nouvelle mercuriale imposée par l’Etat, constitue une source de nouvelles dépenses fiscales, dans un contexte où les recettes budgétaires sont en chute libre. Aussi, faut-il appuyer sur d’autres leviers pour endiguer et réduire le phénomène dans la vie des populations.

Cela passe par la diminution des charges patronales, le coût du travail, des télécommunications, des transports ou encore de l’énergie. Le règlement de la dette intérieure et le fonctionnement du Haut conseil de l’investissement sont des pistes à explorer par le gouvernement afin de lutter contre la vie chère et «s’il veut gagner de manière durable cette bataille au profit du plus grand nombre».

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...