Le Gabon veut faire passer le taux d’accès à l’eau potable de 45% à 95% en zone urbaine et à 85% en milieu rural grâce à la BAD

Le Gabon veut faire passer le taux d’accès à l’eau potable de 45% à 95% en zone urbaine et à 85% en milieu rural grâce à la BAD

() - Pour renouveler les 149 km du réseau d’approvisionnement en eau potable de Libreville et ses environs, renforcer et assurer l’extension de 131 km dudit réseau et enfin réparer les fuites d’eau observées dans les bâtiments administratifs, la Banque africaine de développement (BAD) a décidé de l’octroi au Gabon d’une enveloppe de 75,4 millions d’euros, soit environ 50 milliards Fcfa.

Avec un déficit en eau potable estimé à 50 000 mètres cubes par jour à Libreville et ses environs, le Gabon veut, par la réalisation de ce projet approuvé par le conseil d’administration de l’institution financière panafricaine, atteindre un taux d’accès à l’eau potable dans les zones urbaines de 95%, dépassant ainsi les 45% actuels.

En milieu rural, ce taux devrait passer d’ici 2020 de 35% à 85%. Quant à l’assainissement, assure la BAD dans un communiqué, son taux devrait remonter de 10% à 80 % en zone rurale, et de 32% à 80 % en zone urbaine.    

«L’eau, c’est la vie ! Voilà le genre d’initiatives que notre Banque devrait prendre. Travailler à faire avancer les choses au Gabon. Nous devons féliciter le pays pour ce projet. Car donner l’accès à l’eau aux pauvres est fondamental.», indique Akinwumi Adesina, président de la BAD dans le communiqué de l’institution à cet effet.

Le projet prévoit le développement des infrastructures d’approvisionnement en eau potable de la capitale gabonaise et ses environs. Il est cofinancé par le fonds chinois «African Growing Together Fund – AGTF»,  pour 42 millions d’euros soit un peu plus de 27 milliards Fcfa.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de stable à positive

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...
Le 17 juin 2019
Economie
les-économies-de-la-cemac-améliorent-leur-compétitivité-au-1er-trimestre-2019

Les économies de la Cemac améliorent leur compétitivité au 1er trimestre 2019

Sous l’effet d’une dépréciation du taux de change effectif nominal, et d’un taux d’inflation moins élevé dans la sous-région que chez ses concurrents et partenaires, la compétitivité-prix des économies de...