L’association « Action sociale Dorcas » mise à contribution dans la commémoration des 70 ans d’activités de l’AFD au Gabon

L’association « Action sociale Dorcas » mise à contribution dans la commémoration des 70 ans d’activités de l’AFD au Gabon

() - L’association « Action sociale DORCAS », lauréate de l’appel à Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs (PISCCA) 2017, réalise actuellement 500 sacs pour l’Agence française de développement (AFD). Ces produits, indique-t-on, seront distribués à l’occasion d’une exposition photographique organisée à l’Institut français du Gabon lors de la commémoration, à la fin du mois de mars 2018, des 70 ans d’activité de l’AFD au Gabon.

Le 5 mars dernier, une délégation de l’AFD s’est rendue au siège de l’association à Libreville, pour réceptionner le second lot de ces sacs. Au cours cette cérémonie, la directrice de l’AFD au Gabon, Laetitia Dufay a ainsi pu échanger avec les jeunes filles de l’association formées au métier de couturière et qui ont réalisé ces objets, leur enseignante, ainsi que la directrice de l’association, Mme Boussougou.

Pour rappel, le programme PISCCA constitue un nouvel outil unique de l’ambassade de France au Gabon au service du financement de projets de développement. Le montant de l’enveloppe globale PISCCA, dédiée au financement de projets de développement portés par la société civile et les collectivités décentralisées gabonaises au titre de l’année 2017, est de 185 000 euros.

Le programme PISCCA vise trois axes prioritaires : les droits fondamentaux des femmes et des enfants (40% de l’enveloppe globale) ; l’insertion économique de la jeunesse et le développement local (20%) et le regroupement et la mise en réseau des acteurs de la société civile gabonaise (40%).

Il comporte deux thématiques transversales. Ainsi, les porteurs de projet devront prendre en compte la thématique genre, au centre de ce projet ; le recours aux Technologies de l’information et de la communication (TIC) sera appuyé afin de permettre aux acteurs de la société civile de disposer d’outils numériques permettant de structurer leurs activités.

Le PISCCA impose cinq dimensions prioritaires. Il s’agit de la prise en compte des axes prioritaires et des thématiques transversales ; le développement de coalitions d’acteurs regroupant des associations œuvrant sur une même thématique, travaillant en lien avec des acteurs institutionnels, des acteurs issus du secteur privé et favorisant des partenariats durables avec des acteurs du monde francophone.

Le caractère innovant du projet ; la pérennité (financière, gouvernance) du projet au-delà du financement PISCCA, et son adéquation avec les priorités nationales et enfin, les cofinancements, en complément d’une subvention PISCCA, sont fortement encouragés sont également concernés.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...