Un consortium créé pour la surveillance de la forêt équatoriale

Un consortium créé pour la surveillance de la forêt équatoriale

() - Les institutions sous-régionales telles que l’Agence nationale des Parcs nationaux (ANPN), l’Institut national pour la conservation de l’environnement de la Guinée équatoriale, l’Office burundais pour la protection de l’environnement, l'Agence gabonaise d'études et d'observations spatiales (AGEOS), la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) et l’Université de Moundou du Tchad se sont réunis à Libreville afin de lancer le consortium de surveillance de la forêt équatoriale.

Le projet qui regroupe le Gabon, la Guinée équatoriale, le Burundi, le Tchad et la Comifac vise selon la Comifac, l’amélioration des politiques gouvernementales en matière de protection de l’environnement.

«Le programme GMES & Africa dont dépend ce projet de surveillance de la forêt équatoriale vise, lui, à faire de l’observation spatiale, un outil incontournable et primordial pour le développement durable du continent.», assure Vincent Midjibé de la Comifac.

A travers la surveillance de la forêt équatoriale, le consortium AGEOS devrait permettre de réaliser des objectifs qui vont de la production, au moyen des données d’observation de la terre, des données et des informations de base sous forme d’indicateurs pertinents de l’état des forêts en Afrique centrale.

Outre la diffusion des données, informations et indicateurs produits, il va aussi  assurer, l’appropriation desdits éléments pour le plus grand nombre des bénéficiaires et d’utilisateurs. La formation et le renforcement des capacités des différents partenaires et associés du consortium et du projet figurent aussi dans leur portefeuille.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...