Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

() - La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise à renforcer la sécurité des produits alimentaires exportés ou importés au Gabon.

Le cahier des charges de chaque administration prévoit des missions qui préservent le consommateur des désagréments quant aux problèmes potentiels de santé. Ainsi l’Agasa devra s’assurer de la garantie de la sécurité alimentaire et phytosanitaire des produits qui rentrent dans l’espace économique national.

L’agence va également prévenir, évaluer et assurer la gestion des risques alimentaires et phytosanitaires.

«Le partenariat est signé. Il reste à se mobiliser pour sa mise en œuvre en termes de partage d’informations, de formation, de procédures de travail et d’exigence à l’import-export des certificats phytosanitaires et de certificats sanitaires vétérinaires parmi les documents requis par le CGC pour l’obtention du bordereau d’identification électronique des cargaisons (BIETC) pour les produits phytosanitaires alimentaires.», souligne Sylvain Patrick Enkoro (photo), cité par la presse locale.

Quant au CGC, son action sera orientée sur  la traçabilité des cargaisons qui rentreront ou sortiront du territoire, non sans anticiper sur la connaissance des marchandises importées au Gabon. Une mission d’assistance et de protection des chargeurs lui est également dévolue dans le cadre de cette convention.

«Cette convention de partenariat est notre socle commun de travail ; elle témoigne de notre volonté conjointe de mener des actions de soutien à la politique du gouvernement, dans une démarche d’échanges, de dialogue et de coopération, en vue d’accroître l’efficacité des mesures de prévention et de gestion des risques de sécurité alimentaire et phytosanitaires dans notre pays.», indique Mme Ngari Onanga y’Obégué.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mai 2018
Gouvernance
paulo-drummond-et-djiembi-mouely-font-le-point-sur-le-programme-d’afritac-centre-pour-les-pays-de-la-cémac

Paulo Drummond et Djiembi Mouely font le point sur le programme d’Afritac Centre pour les pays de la Cémac

Respectivement coordonnateur du Centre régional d’assistance technique du FMI en Afrique centrale (Afritac Centre), et représentant de la Commission de la Cemac au Gabon, Paulo Drummond (photo) et Djiembi Mouely...
Le 24 mai 2018
Santé
denise-mekam’ne-présente-les-grands-axes-de-la-politique-sanitaire-gabonaise-à-l’oms

Denise Mekam’ne présente les grands axes de la politique sanitaire gabonaise à l’OMS

La ministre d’Etat, en charge de la Santé, Me Denise Mekam’ne (photo), représente le Gabon à la 71ème Assemblée mondiale de la Santé, qui se tient du 21 au 26...
Le 24 mai 2018
Economie
cemac-la-balance-des-paiements-sera-excédentaire-de-4715-milliards-fcfa-en-2018-après-un-déficit-de-1033-milliards-en-2017

Cemac: la balance des paiements sera excédentaire de 471,5 milliards Fcfa en 2018, après un déficit de 103,3 milliards en 2017

« Balance des paiements ». Les spécialistes expliquent que cette expression désigne un document qui retrace sous forme comptable, l'ensemble des échanges de biens, services et de capitaux pendant une période donnée...
Le 24 mai 2018
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-s’installe-à-malabo-le-1er-juin

La Commission de la CEMAC s’installe à Malabo le 1er juin

Une note de service du président de la Commission de la CEMAC, Daniel Ona Ondo (photo), datée du 11 mai 2018, est venue sceller définitivement la délocalisation des bureaux de...