Pénurie d’eau à Libreville : le gouvernement convoque la SEEG

Pénurie d’eau à Libreville : le gouvernement convoque la SEEG

() - Les derniers évènements devant la Direction générale de la société d’eau et électricité du Gabon (SEEG) n’ont pas laissé le gouvernement insensible. Après que des manifestants, conduits par l’Organisation gabonaise des consommateurs, ont pris d’assaut les installations de cette société, il y a deux jours à Libreville, pour protester contre les coupures d’eau intempestives dans plusieurs quartiers de la ville, le Premier ministre a convoqué le directeur général, Antoine Boo (photo, au centre), pour des explications.

Le chef du gouvernement a ainsi interpellé la direction générale du concessionnaire du service public de l’eau et de l’électricité, sur les nombreuses récriminations des ménages au sujet des difficultés d’approvisionnement en eau et les fluctuations des prix d’électricité observées, ces derniers mois.

S’agissant des difficultés d’approvisionnement en eau, la SEEG a fait savoir au Premier ministre que la production maximale actuelle de la société culmine à 22 700 mètres cubes d’eau. Mais avec une augmentation de la demande qui s’élève à 6%, chaque année, en plus du triplement du nombre d’abonnés à 175 500 abonnés, à ce jour, il devient difficile d’approvisionner la ville de manière efficiente.

Pour lui, la solution au déficit d’approvisionnement des ménages ne peut venir que de «la construction d’une nouvelle usine. Ce que la SEEG ne cesse de plaider depuis longtemps. Mais ces projets, poursuit Antoine Boo, ne sont pas portés par la SEEG qui est l’opérateur national […] le projet Ntoum 7, en étude, permettra de satisfaire tous les besoins des consommateurs ».

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...