Le consortium chinois One Holding Group Limited va construire 200 mille logements au Gabon

Le consortium chinois One Holding Group Limited va construire 200 mille logements au Gabon

() - Le gouvernement gabonais vient de conclure un protocole d’accord visant la construction de 200 mille logements sociaux dans plusieurs villes du pays. Paraphé par Bruno Ben Moubamba (photo), vice-Premier ministre en charge de l’Urbanisme, du logement et de l’habitat social, et Wong Chung-Yin, président-directeur général du consortium chinois représentant plus de 100 entreprises, l’accord signé le 15 mars 2017, permettra de réduire significativement le déficit en logements.

Le projet qui sera lancé dans deux mois, s’étale sur quatre années et comprend également la construction et le développement d’une nouvelle ville à Panga dans la province de la Nyanga (sud du Gabon), où sera construit le port en eau profonde de Mayumba.

L’accord signé entre le partenaire chinois et le Gabon intègre également la construction d’une cité administrative et de deux cités universitaires, à l’université Omar Bongo de Libreville.

«Ce protocole d’accord est un acte contre la résistance au changement qui existe dans notre pays, c’est un acte contre les forces de l’inertie qui veulent plomber le second septennat du président Ali Bongo Ondimba», a déclaré le vice-Premier ministre.

La partie chinoise se réjouit d’accompagner le développement socio-économique du Gabon, à travers la réalisation de ce projet qui constitue l’une des retombées de la visite d’Etat effectuée, dans l’empire du Milieu, par le chef de l’Etat, en novembre 2016.

Mis en œuvre sur fonds propres, d’après le gouvernement, «ces accords n’impacteront jamais la dette publique de l’Etat et ne feront jamais appel à des garanties souveraines». Car le modèle économique repose sur le partage des bénéfices.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...