Libreville dans le top10 des villes les plus chères en Afrique pour les expatriés

Libreville dans le top10 des villes les plus chères en Afrique pour les expatriés

() - La 23ème enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie, publiée ce mercredi 21 juin 2017, révèle que la capitale gabonaise fait partie des villes africaines qui arrivent en tête de liste, des destinations les plus chères en termes d'affectation à l'étranger.

Selon cette étude, la capitale gabonaise passe ainsi de la 28e position mondiale l’an dernier, à la 33e cette année et pointe au 7e rang continental.

Luanda arrive en première position en tant que ville la plus chère pour les expatriés en Afrique et dans le monde, sur les 209 cités recensées, malgré l'affaiblissement de sa monnaie par rapport au dollar américain.

La capitale angolaise est suivie par Victoria (14e mondiale et 2e africaine), Ndjamena (16e mondiale et 3e africaine), Kinshasa (18e mondiale et 4e africaine) ; Lagos (29e mondiale et 5e africaine), Brazzaville (31e mondiale et 8e africaine) et Libreville (33e mondiale et 7e africaine).

La suite du top 10 est composée d’Abidjan (42ème mondiale et 8e africaine); Djibouti (49ème mondiale et 8e africaine) et d’Accra qui ferme la liste, (54ème mondiale et 10e africaine). En revanche, Tunis est la ville la moins chère dans ce classement.

Par ailleurs, cette 23ème enquête annuelle de Mercer révèle que certains facteurs, tels que l'instabilité du marché du logement et l'inflation touchant les biens et services, contribuent au coût global de l'activité des entreprises dans l'environnement mondial actuel.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...