43% d’habitants du continent africain n’ont pas accès à une eau potable  

43% d’habitants du continent africain n’ont pas accès à une eau potable  

() - « Vers la réalisation de la sécurité de l’eau et de l’assainissement gérés de manière sûre pour l’Afrique », tel est le thème qui réunit à Libreville, les experts africains de l’eau. Inspirés par le ministère de l’Eau et de l’Energie du Gabon, le Conseil africain des ministres en charge de l’Eau et la Commission de l’Union africaine, les travaux de la capitale gabonaise font référence à la difficulté d’accès à l’eau potable qu’éprouvent plusieurs ménages sur le continent.

En fait, assure-t-on du côté de la Commission de l’Union africaine, nombre d’études réalisées à travers le continent révèlent que 43%, soit près de la moitié de la population africaine, n’ont pas un accès à une source d’eau potable respectant les standards d’hygiène élémentaires.

Aussi les villes africaines doivent-elles, en rapport avec le sixième Objectif du développement durable (ODD), trouver des solutions pour pallier cette situation qui impacte négativement le bien-être des populations en mettant en œuvre des stratégies inclusives basées sur le long terme.

L’objectif N° 6 des ODD vise à « garantir l'accès de tous à l'eau et à l'assainissement et assurer une gestion durable de cette ressource, tant pour les eaux de surface que les eaux souterraines ».

D'après les experts présents à cette conférence sur l’assainissement de l’eau en Afrique, il s'agit de mener un plaidoyer pour la prise en compte de la politique accrue de l'assainissement en Afrique, contribuer à l'élaboration de stratégies pour le financement adéquat et durable des programmes d'eau et d'assainissement de manière pérenne dans tous les pays du continent.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...