La numérotation téléphonique passe de huit à neuf chiffres au Gabon

La numérotation téléphonique passe de huit à neuf chiffres au Gabon

() - Le 12 juillet prochain, le plan de numérotation téléphonique du Gabon passera de huit à neuf chiffres dès minuit. À en croire l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), la mise en œuvre du nouveau plan de numérotation permettra « de faire face à la saturation prochaine » du plan actuel. Il n’offre, en effet, qu’un million de possibilités par opérateur. Le futur plan, quant à lui, permettra 10 millions de possibilités de numéro pour chacun des opérateurs et près de cent millions de numéros sur l’ensemble de ce plan.

Selon l’Arcep, « avec près de 3 millions d’abonnés aux réseaux de téléphonie mobile et fixe, le plan de numérotation actuel risquait d’arriver à saturation ». Car, au Gabon, un abonné de téléphonie mobile sur deux possède plus d’un téléphone. De même, les obligations en matière de conservation des données à caractère personnel obligent les opérateurs, à ne pas résilier les contrats d’abonnés inactifs, comme ils le faisaient par le passé après une année.

L’autre raison ayant conduit à l’adoption du nouveau plan de numérotation « est une exigence d’arrimage à la marche du monde : la nécessité de se conformer aux règles internationales en la matière », justifie l’Arcep.

Face aux inquiétudes liées au surcoût et à la qualité du réseau, l’Arcep assure que ce changement ne s’accompagnera ni d’une hausse des tarifs de communication ni d’une quelconque perturbation du réseau téléphonique.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 21 juin 2019
Bois
lee-white-prend-le-pouls-du-parc-à-bois-de-la-zone-économique-spéciale-de-nkok

Lee White prend le pouls du parc à bois de la Zone économique spéciale de Nkok

Le nouveau ministre de la Foret, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, Lee White, a effectué une descente au sein de la zone économique spéciale de Nkok...
Le 21 juin 2019
Logistique
malgré-une-activité-en-hausse-les-bénéfices-de-l’office-des-ports-et-rades-du-gabon-baissent-en-2018

Malgré une activité en hausse, les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon baissent en 2018

Les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) affichent un net recul au terme de l’exercice 2018. Une contreperformance qui se justifie par un ajustement de plusieurs opérations...
Le 21 juin 2019
Transports
à-la-suite-d’une-série-d’accidents-le-directeur-général-de-la-société-d’exploitation-du-transgabonais-démissionne

À la suite d’une série d’accidents, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais démissionne

Selon la presse locale, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), le Belge Patrick Claes, vient de rendre son tablier. Il ignore, pour l’instant, les raisons de...
Le 20 juin 2019
Agro
la-contribution-du-palmier-à-huile-au-pib-du-gabon-est-passée-de-36--à-5--entre-2010-et-2017

La contribution du palmier à huile au PIB du Gabon est passée de 3,6 % à 5 % entre 2010 et 2017

Les investissements réalisés par la filiale locale de la multinationale agroalimentaire singapourienne, Olam Palm Gabon, portent leurs fruits. En 2017, les engagements de l’entreprise dans le palmier à huile ont...