Pour le Premier ministre, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences doit s’adapter au contexte difficile

Pour le Premier ministre, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences doit s’adapter au contexte difficile

() - Le directeur général de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf), Alex Bernard Bongo Ondimba, a fait le point des activités de cette structure avec le Premier ministre le 13 mars dernier.

Il en a profité pour présenter les missions, les réalisations ainsi que l’état d’avancement  du portefeuille projets du plan sectoriel Gabon numérique au chef du gouvernement lors de cette séance de travail.

S’agissant des difficultés rencontrées dans l’exécution de ses missions, Alex Bernard Bongo Ondimba a exprimé le vœu de bénéficier de financements supplémentaires permettant à l’Aninf d’atteindre un certain nombre d’objectifs et de boucler la réalisation de nombreux projets.

Car, souligne-t-il, depuis 2015, l’Agence ne jouit plus de dotations budgétaires en investissements, et enregistre de ce fait une baisse de 80% de son fonctionnement. Une situation qui freine considérablement ses activités, poursuit-il.

Pour le Premier ministre, la stratégie gouvernementale consistant à rationaliser, optimiser et maîtriser les dépenses publiques, ne peut aboutir à des résultats probants sans un système informatique fiable. Toutes choses que seule l'Aninf peut garantir au regard de ses missions et des réalisations à mettre à son actif.

Ainsi, assure le Premier ministre, l’Aninf sera épargnée par la campagne de suppression de certaines agences gouvernementales et entités publiques dont le but vise la réalisation d'économies budgétaires à l’Etat.

Cependant, indique Julien Nkoghe Bekale, si le gouvernement mettra à la disposition de l’Agence des budgets appropriés, celle-ci doit s’adapter au contexte difficile et optimiser ses processus.

PcA

 

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 23 mai 2019
Mining
eramet-annonce-la-tenue-d’un-colloque-entre-le-gabon-et-le-sénégal-pour-tabler-sur-ses-objectifs-en-matière-de-réhabilitation-des-sites-miniers

Eramet annonce la tenue d’un colloque entre le Gabon et le Sénégal pour tabler sur ses objectifs en matière de réhabilitation des sites miniers

A la faveur de la célébration de Journée internationale de la biodiversité ce 23 mai, Eramet fait, dans un communiqué, le point sur sa politique biodiversité. Après avoir passé en...
Le 23 mai 2019
Infrastructures
les-travaux-d’assainissement-du-bassin-versant-de-libreville-achevés-à-90

Les travaux d’assainissement du bassin versant de Libreville achevés à 90 %

A la faveur de la séance de questions orales des députés aux membres du gouvernement, le ministre de l’Équipement, des Infrastructures et des Travaux publics a donné les raisons du...
Le 23 mai 2019
Agro
le-pnud-veut-appuyer-la-certification-et-la-traçabilité-du-bois-à-nkok

Le Pnud veut appuyer la certification et la traçabilité du bois à Nkok

(Le Nouveau Gabon) – L’administrateur général de la zone économique spéciale de Nkok, Igor Simard, a eu des entretiens avec une délégation du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Conduite...
Le 22 mai 2019
Agro
production-du-bétail-de-nouvelles-normes-en-gestation-au-gabon

Production du bétail : de nouvelles normes en gestation au Gabon

Afin de garantir l’hygiène alimentaire des consommateurs, de nouvelles normes sur les conditions d’élevage de bétail entreront bientôt en vigueur. L’annonce est de la directrice générale de l’Agence gabonaise de sécurité...