La Haute autorité de communication du Gabon suspend une trentaine de médias en ligne

TIC
jeudi, 25 juillet 2019 10:15
La Haute autorité de communication du Gabon suspend une trentaine de médias en ligne

(Le Nouveau Gabon) - Une trentaine de médias en ligne vient de subir les foudres de la Haute autorité de communication (Hac) du Gabon. Les griefs portés contre eux concernent notamment sur leur défaut de conformité aux normes régissant le fonctionnement des médias numériques dans le pays.

Cette décision, prise lors de la plénière de l’Hac du 23 juillet dernier, intervient près de deux mois après l’expiration des délais accordés à ces médias pour régulariser leur situation administrative.

L’institution indique également que cette décision s’appuie sur les articles 4, 5 et 45 de la loi n° 019/2016 du 9 août 2016 qui lui donne prérogative de veiller à la stricte application des textes en matière de communication. Elle a également été prise en application de l’article 183 du code de la communication. Il interdit la parution, la diffusion et toute autre activité du secteur de la communication jusqu’à la régularisation de leur situation administrative et juridique.

Dans son communiqué, la Hac dit compter sur le ministère de la Communication, l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), la société Gabon Telecom, les sociétés de communications internationales co-contractants de l’État gabonais... pour veiller à l’application de la présente décision.

Stéphane Billé

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.