La couverture nationale en fibre optique se concrétise progressivement au Gabon

La couverture nationale en fibre optique se concrétise progressivement au Gabon

() - Le 20 décembre dernier, en présence du ministre d’Etat en charge de l’Economie numérique, Guy-Bertrand Mapangou, le Directeur général de l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF), Alex Bongo Ondimba et son collègue de la Société de patrimoine des infrastructures numériques (SPIN), Axèle Kissangou Mouele, ont procédé à la signature de l’avenant à la convention de transfert de prêts et actifs de l’Etat entre leurs deux sociétés.

L’infrastructure transférée comprend : une dorsale optique d’un linéaire de 1020 Km, (portion ferroviaire et routière), partant de Libreville à Léconi, avec une sortie internationale sur l’axe Moanda-Bakoumba-Lekoko en République du Congo et 20 centres techniques repartis en quatre catégories.

La signature de cet avenant permettra à la SPIN, à travers son délégataire Axione, d’exploiter, commercialiser et maintenir pour le compte de l’Etat, la liaison de l’Infrastructure fibre optique CAB-4 qui traverse cinq, des neuf provinces du pays à savoir : l’Estuaire, le Moyen-Ogooué, l’Ogooué-Lolo, l’Ogooué-Ivindo et le Haut- Ogooué.

Selon les experts, cette infrastructure de télécommunications va davantage permettre au Gabon, entre autres de : réduire la fracture numérique entre les principaux pôles économiques ; d’améliorer la qualité des services numériques ; d’étendre la couverture large bande afin de diminuer les coûts de télécommunications et enfin de poursuivre, l’interconnexion du pays aux autres pays de la sous-région via le projet CAB.

Pour rappel, déjà le 31 octobre 2014, l’Etat gabonais prenait la décision par le biais de l’ANINF, de transférer l’ensemble de ses droits et obligations, à la SPIN.

Ce transfert concernait la première composante du Backbone National du Gabon (BNG), couplée aux points d’atterrissements du câble sous-marin « Africa Coast to Europe » (ACE), à Libreville et à Port-Gentil. Il a été suivi par la signature d’un contrat de délégation de service public entre la SPIN et l’entreprise Axione.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-affiche-un-résultat-net-consolidé-de-62-millions-de-dollars-en-2018

Maurel & Prom affiche un résultat net consolidé de 62 millions de dollars en 2018

Le conseil d’administration de la junior pétro-gazière française Maurel & Prom, réuni le 20 mars 2019 en France, a arrêté les comptes du groupe au 31 décembre 2018. S’agissant du chiffre...
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...