Le choix du siège de la future académie sous-régionale de l’aviation civile, sera décidé en juin prochain à Libreville par les chefs de la CEEAC

Le choix du siège de la future académie sous-régionale de l’aviation civile, sera décidé en juin prochain à Libreville par les chefs de la CEEAC

() - Après les travaux des ministres en charge de l’aviation civile de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), le 6 avril dernier à Brazzaville, il appartient désormais aux chefs d’Etat de s’accorder sur le choix du pays qui devra abriter cette institution sous-régionale.

Selon les termes du communiqué final desdits travaux, cette décision devrait intervenir lors de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC, prévu au mois de juin prochain à Libreville.

L’on indique toutefois que cette décision a été prise, suite aux divergences apparues sur ce choix. Car, après les intentions manifestées par les autorités congolaises de voir Brazzaville abriter le siège de cette grande école, d’autres pays comme le Cameroun, la Guinée équatoriale et la République démocratique du Congo ont eux aussi, manifesté le désir d’abriter le siège de la future académie régionale de l’aviation civile.

Mais au-delà des divergences de vues relatives au choix du siège, les ministres ont également planché sur les modalités de financement de cette future école ainsi que sur des données relatives à l’expression des besoins en formation en aéronautique.

De ce fait, ils ont exhorté les Etats membres à poursuivre l’amélioration du taux de leur conformité aux normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Sur le plan financier, le conseil a instruit le secrétariat de la communauté de réaliser en urgence une étude sur le financement de l’académie régionale, afin de doter celle-ci d’un mécanisme de financement autonome.

Selon les experts, la décision du conseil reste tout de même remarquable. Ce, du fait qu’elle permet à l’espace communautaire de franchir un nouveau pas dans l’amélioration des industries de l’aviation civile, notamment en matière de sécurité, sûreté et environnement.

Faut-il le rappeler, l’académie régionale en création est censée pallier l’insuffisance du personnel qualifié, en formant de nombreux jeunes locaux aux métiers de l’aéronautique.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

Le 23 janvier 2019
Infrastructures
le-gouvernement-demande-la-prise-en-compte-des-infrastructures-dans-les-projets-conduits-par-la-banque-mondiale-au-gabon

Le gouvernement demande la prise en compte des infrastructures dans les projets conduits par la Banque mondiale au Gabon

La représentante de la Banque mondiale au Gabon et en Guinée Equatoriale, Alice Ouedraogo, a eu des entretiens avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, le 22 janvier à Libreville. Elle...
Le 22 janvier 2019
Banque
bnp-paribas-quitte-le-capital-de-bicig

BNP Paribas quitte le capital de Bicig

C’est le président du conseil d’administration de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig), Etienne Mouvagha Tchioba, qui l’a annoncé au terme de la session du...
Le 22 janvier 2019
Banque
la-cobac-désigne-un-liquidateur-à-la-banque-gabonaise-de-développement

La Cobac désigne un liquidateur à la banque gabonaise de développement  

La Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé, en octobre 2018, de retirer l’agrément prudentiel de la banque gabonaise de développement (BGD) et de désigner un liquidateur après le...
Le 22 janvier 2019
Agro
zone-cemac-en-dépit-d’une-hausse-des-prix-des-produits-énergétiques-les-produits-de-base-affichent-un-net-recul-dans-l’ensemble

Zone CEMAC : en dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques, les produits de base affichent un net recul dans l’ensemble

En dépit d’une hausse des prix des produits énergétiques au troisième trimestre 2018, le marché des produits de base a affiché un net recul dans l’ensemble, à cause de la...