La Bad va investir 26 milliards de FCFA pour l’extension du nouveau port d’Owendo

Transports
mardi, 13 août 2019 07:49
La Bad va investir 26 milliards de FCFA pour l’extension du nouveau port d’Owendo

(Le Nouveau Gabon) - C’est par le truchement du Fonds africain pour les infrastructures (EAIF) que le nouveau port international d’Owendo entend mobiliser la somme de 200 milliards de FCFA, nécessaires aux financements des travaux d’extension de cette infrastructure gabonaise.

Au travers d’un emprunt obligataire à long terme, le nouveau port international d’Owendo, qui envisage d’augmenter sa capacité d’accueil, s’est rapproché de l’expertise du Private Infrastructure Development Group.

Entre autres partenaires de cette opération, l’on compte déjà la Banque africaine de développement (Bad) qui à elle seule va injecter 40 millions d’euros, soit 26 milliards de FCFA. D’autres partenaires sont attendus pour apporter leur contribution à ces travaux dont 75 % des financements proviendront des fonds propres du nouveau port international d’Owendo.

Selon l’EAIF, rapporte la presse locale, les travaux d’extension du nouveau port international d’Owendo constituent le « plus grand partenariat public-privé d’infrastructures à l’échelle industrielle jamais vu dans le pays ».

PcA

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.