Le Gabon allège la règlementation relative à l’importation des véhicules d’occasion

Le Gabon allège la règlementation relative à l’importation des véhicules d’occasion

() - Au terme du Conseil des ministres qui s’est réuni le 14 décembre à Libreville, le président de la République Ali Bongo Ondimba, a décidé d’assouplir la mesure liée à l’importation des véhicules d’occasion à cause d’un contexte « économique difficile ».

Ainsi donc, les véhicules des catégories A, B et D importés au Gabon doivent désormais être âgés de cinq ans au plus après leur première mise en circulation à l’étranger. Or, deux ans avant, le gouvernement gabonais avait décidé le 23 décembre 2014 que ces même véhicules de catégorie A, B et D, ne pouvaient être importés que s’ils étaient «âgés de trois ans au plus après la mise en circulation à l’étranger».

La mesure d’assouplissement ne concerne pas les voitures de catégories C et E. Comme depuis 2014, elles doivent être âgées de six ans au plus après leur première mise en circulation à l’étranger.

Le Gabon considère comme voiture d’occasion, tout véhicule automobile, vélomoteur, motocycle, tricycle à moteur âgé d’au moins six mois à compter de la date de la première en circulation à l’étranger et ayant parcouru plus de 6000 kilomètres. Chaque année, c’est entre 15 000 à 20 000 voitures de seconde main venues d'Europe qui sont déversées sur le marché gabonais, contre seulement 5000 véhicules neufs.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

Le 22 mai 2018
Hydrocarbures
pour-maximiser-ses-revenus-gabon-oil-company-veut-entrer-dans-le-capital-des-entreprises-pétrolières

Pour maximiser ses revenus, Gabon Oil Company veut entrer dans le capital des entreprises pétrolières

Meilleure maîtrise de la chaîne de valeur des hydrocarbures et augmentation de la part du Gabon dans la chaîne de valeur pétrolière, sont les maîtres mots qui guideront l’action du...
Le 22 mai 2018
Mining
le-gouvernement-demande-au-groupe-orano-mining-de-mettre-en-conformité-la-concession-de-la-comuf

Le gouvernement demande au groupe Orano Mining de mettre en conformité, la concession de la COMUF

Gilles Récoché, directeur de la sécurité et intégration du groupe minier français Orano Mining, ex-Areva, qui exploitait la mine d’uranium de Mounana dans le Sud-Est du Gabon entre 1958 et...
Le 18 mai 2018
Agro
la-société-indienne-l7h-investit-200-millions-d’euros-pour-produire-36-000-tonnes-de-volailles-au-gabon

La société indienne L7H investit 200 millions d’euros pour produire 36 000 tonnes de volailles au Gabon

Permettre la consommation à moindre coût du poulet et favoriser la production locale, tels sont les objectifs poursuivis par la société indienne L7H Life Resources qui a décidé de réaliser...
Le 17 mai 2018
Hydrocarbures
gabon--panoro-et-bw-décident-de-tester-un-important-prospect-cartographié-sur-dussafu

Gabon : Panoro et BW décident de tester un important prospect cartographié sur Dussafu

Au Gabon, les partenaires de la coentreprise engagée sur le contrat de partage de production (PSC) de Dussafu viennent d’annoncer qu’ils ont décidé de forer un puits supplémentaire, le Ruche...