Deux trains entrent en collision au centre du Gabon causant la mort de plusieurs personnes et d’importants dégâts matériels

Deux trains entrent en collision au centre du Gabon causant la mort de plusieurs personnes et d’importants dégâts matériels

() - Dans la nuit du 18 au 19 mai, deux trains sont entrés en collision près de Ndjole, province du Moyen Ogooué, à 208 kilomètres de Libreville. Cet accident survenu au centre du pays, entre les gares de la Lope et d’Offoue, a fait plusieurs victimes et d’importants dégâts matériels. L’un des trains transportait des grumes tandis que l’autre contenait divers matériaux de construction.

Selon le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), Patrick Claes, ce nouvel accident est dû à une erreur humaine. Car, les premières informations fournies par les équipes de la Setrag, mettent en avant le refus de l’un des conducteurs d’attendre le croisement avec l’autre train.

« En arrivant à la gare de la Lopé à 3 h 2 min, l’équipe de conduite du train n° 6451 est informée par le chef de sécurité du croisement de son train avec l’autre train. De ce fait, ordre lui a été donné de tirer afin de dégager les croisements côté gare d’Ayem. Au lieu de dégager les croisements et marquer l’arrêt comme recommandé par le chef de sécurité, le conducteur 6451 s’est plutôt engagé sans autorisation aucune dans le canton Lopé/Offoué. Cet engagement sans autorisation a eu pour conséquence de provoquer une collision frontale avec le train croiseur 6460 évoluant dans le sens contraire », explique Patrick Claes.

Au-delà du déraillement de 7 wagons, de l’endommagement de 300 mètres de voie ferrée et la perturbation du trafic, la collision a entraîné l’incendie des deux locomotives, la mort d’un conducteur du train et son assistant, ainsi que d’un prestataire de la Setrag, rapporte la direction générale. Les dégâts matériels sont estimés à plus de 10 milliards de FCFA.

PcA

Facebook (copie)

Le 21 juin 2019
Bois
lee-white-prend-le-pouls-du-parc-à-bois-de-la-zone-économique-spéciale-de-nkok

Lee White prend le pouls du parc à bois de la Zone économique spéciale de Nkok

Le nouveau ministre de la Foret, de la Mer, de l’Environnement, chargé du plan climat, Lee White, a effectué une descente au sein de la zone économique spéciale de Nkok...
Le 21 juin 2019
Logistique
malgré-une-activité-en-hausse-les-bénéfices-de-l’office-des-ports-et-rades-du-gabon-baissent-en-2018

Malgré une activité en hausse, les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon baissent en 2018

Les bénéfices de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) affichent un net recul au terme de l’exercice 2018. Une contreperformance qui se justifie par un ajustement de plusieurs opérations...
Le 21 juin 2019
Transports
à-la-suite-d’une-série-d’accidents-le-directeur-général-de-la-société-d’exploitation-du-transgabonais-démissionne

À la suite d’une série d’accidents, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais démissionne

Selon la presse locale, le directeur général de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), le Belge Patrick Claes, vient de rendre son tablier. Il ignore, pour l’instant, les raisons de...
Le 20 juin 2019
Agro
la-contribution-du-palmier-à-huile-au-pib-du-gabon-est-passée-de-36--à-5--entre-2010-et-2017

La contribution du palmier à huile au PIB du Gabon est passée de 3,6 % à 5 % entre 2010 et 2017

Les investissements réalisés par la filiale locale de la multinationale agroalimentaire singapourienne, Olam Palm Gabon, portent leurs fruits. En 2017, les engagements de l’entreprise dans le palmier à huile ont...