Les chercheurs proposent un plan d’urgence pour sauver la pêche dans les zones touchées par la pollution à Lambarene

Une Agro & Bois
vendredi, 26 juillet 2019 18:33
Les chercheurs proposent un plan d’urgence pour sauver la pêche dans les zones touchées par la pollution à Lambarene

(Le Nouveau Gabon) - Les poissons morts sur le fleuve Ogooue à Lambarene préoccupent la communauté scientifique. Car, ceux-ci sont découverts au moment où la saison de la pêche à la carpe est à son pic ; une situation qui selon des chercheurs constitue un danger non seulement pour l’écosystème mais aussi pour la santé des riverains.

En fait, rapporte la presse locale qui cite le rapport technique sur l’observation des poissons morts sur l’Ogooué, « la pêche au poison effectuée par les communautés locales; l’exploitation minière illégale et particulièrement de l’or, les changements climatiques ou encore l’arrêt de l’exploitation de l’or dans la zone de l’Ikoye » peuvent avoir causé l’intoxication des poissons.

Au regard de cela, les scientifiques estiment que les produits utilisés pour l’exploitation de l’or n’ont pas été sécurisés.

Aussi faut-il mettre sur pied un plan d’urgence qui, selon Brice Koumba Mabertn, chercheur au Centre national des données et de l’information océanographiques (CNDIO) et chargé de recherches de géographe des mers et des  littoraux au Cames, devra identifier les sources de pollution et les responsabilités.

PcA

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.