David Benoni parle de l’indemnisation des ex-mineurs de la Compagnie des mines d’uranium de Franceville

David Benoni parle de l’indemnisation des ex-mineurs de la Compagnie des mines d’uranium de Franceville

() - Après quatre années passées à la tête du conseil d’administration de l’Observatoire de la santé de Mounana, le Docteur David Benoni dont le mandat expire le 15 décembre 2015, a évoqué  son bilan ce 11 décembre 2015 après une audience à la primature, et les perspectives concernant le vécu des anciens employés de la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (Comuf).

Selon David Benoni, depuis sa mise en œuvre, l’Observatoire de santé dont le but est de procéder aux consultations des anciens travailleurs des mines afin de détecter si parmi eux, certains présentent des pathologies liées au travail dans la mine, a fonctionné jusque-là avec d’énormes difficultés. Il était alors question, selon lui, de savoir si parmi les 800 mineurs consultés, il y en avait qui méritent d’être indemnisées par le groupe Areva, qui a produit à Mounana (photo) au total plus de 26 000 tonnes d’uranium, même si une étude l’Agence internationale pour l’énergie atomique en 2004 pour sa part le chiffre de 27 872 tonnes.

David Benoni, arrivé en fin de mandat a déclaré qu’il s’en remet aux plus hautes autorités pour la suite à donner aux différents revendications légitimes des anciens travailleurs de mines. Il a par ailleurs fait remarquer qu’il serait possible que « certaines affections dont pourraient souffrir les anciens travailleurs ne soient pas forcément dues à leur présence dans ces lieux hautement radioactifs ».

Sur un autre plan, il a indiqué que le prochain conseil d’administration se tenant le 15 décembre 2015 devra désigner son remplaçant et donner plus de tonus à l’observatoire. Enfin, il a révélé que « l’Agence internationale pour l’énergie atomique aurait signifié aux responsables d’Areva et aux différents états qu’il y ait un texte spécial pour ce qui concerne l’uranium, compte tenu de sa dangerosité sur l’organisme et l’environnement ». 

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

7 jours
1 mois
1 an
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...
Le 21 mars 2019
Banque
francesco-de-musso-bgfi-bank-les-banques-doivent-étendre-leur-maillage-et-être-plus-proches-de-leur-client

Francesco De Musso (BGFI Bank) : «Les banques doivent étendre leur maillage et être plus proches de leur client »

Dans un entretien accordé à notre rédaction au lendemain de sa participation au Forum Afrique 2019, le 8 février 2019 à Paris, le Directeur général de BGFIBank Europe, hub européen...
Le 20 mars 2019
Bois
74-des-superficies-attribuées-à-l’exploitation-forestière-appartiennent-aux-sociétés-chinoises

74% des superficies attribuées à l’exploitation forestière appartiennent aux sociétés chinoises

Les opérateurs forestiers asiatiques, notamment des Chinois, ont porté les activités de l’industrie du bois à des niveaux de productivité importants au Gabon ces dernières années. En termes d’emplois par exemple,...
Le 20 mars 2019
Agro
pour-combler-les-besoins-en-consommation-de-riz-le-gabon-sollicite-le-partenariat-avec-la-chine

Pour combler les besoins en consommation de riz, le Gabon sollicite le partenariat avec la Chine

La dépendance aux importations des denrées alimentaires handicape les capacités de développement du Gabon ainsi que ses performances agricoles. Pour sortir de cette situation qui déséquilibre la balance commerciale, les...